Une révolution pour l’Audio description

Je voulais de prime abord seulement présenter une application à tester de toute urgence, mais de lien en lien, de réflexion en réflexion, c’est tout un article sur l’avenir technologique de l’audio description que je vous propose finalement.

Commençons par l’application d’audio description Greta pour téléphone portable qui permet de télécharger librement des audio descriptions. Elles se synchronisent ensuite par le microphone avec la bande son des films, qu’ils soient diffusés au cinéma, à la télévision, en DVD ou par n’importe quel autre support.

Plus besoin de demander au cinéma un boîtier et un casque qui ne fonctionnent pas une fois sur deux parce que le cinéma n’a pas la bonne version du film ou parce que le matériel est mal paramétré. Plus besoin de régler l’interface inaccessible d’une box tv ou de galérer avec le menu d’un DVD qui finalement ne contiendra pas l’audio description attendue. Et l’éditeur de cette solution propose également une solution de sous-titrages pour sourds et malentendants.

Principes d’utilisation

  1. Téléchargement gratuit de l’application d’audio description Greta ou de sous-titrage Starks sur Google Play ou app Store, à installer une seule fois sur son téléphone portable.
  2. Sur l’application, téléchargement gratuit de l’audio description ou du sous-titrage d’un film du catalogue, à faire chez soi ou d’un endroit disposant d’une connexion Wi-fi ou 4G.
  3. En salle, devant sa télé ou tout autre moyen de diffusion, une fois l’application lancée, l’audio description ou le sous-titrage se synchronise automatiquement au film à l’aide du micro du téléphone portable, sans besoin de connexion, en utilisant une technologie de type ShaZam. L’audio description est généralement écoutée à l’aide d’oreillettes ou d’un casque. Le sous-titrage est quant à lui lisible grâce à une paire de lunettes StarksGLASS connectées au téléphone. La personne déficiente auditive est ainsi la seule à voir le sous-titrage à l’aide de ce moyen et la personne déficiente visuelle la seule à entendre l’audio description même à la télévision.

Cette application, développée en Allemagne, et promue en francophonie par Regards Neufs, producteur suisse d’audio descriptions, fait son apparition en France avec un premier film : Ma Vie de Courgette. Ce film d’animation tout public, qui jouit d’une excellente critique, sorti mi octobre, est encore diffusé dans pas mal de salles.

Les premiers retours d’utilisateurs testeurs sont très positifs. A chacun de se faire sa propre idée. Devraient suivre d’autres films sous peu, mais il reste peut-être des questions juridiques entre autres de droits pour la France à discuter. Si ce système nous convient, ce sera à nous de le promouvoir pour que les producteurs de contenus audio visuels le privilégient et que les audio descripteurs l’utilisent.

L’essentiel de ces informations provient du site de Regards Neufs, où on trouve également les liens vers l’app Store et Google Play.

La startup française Les Canaux Discrets travaille sur un projet similaire, Sync’n’Access, testé en janvier dernier au festival Premiers Plans sur quelques séances en audio description et, ce qui est aussi très intéressant, en version originale. – Ces technologies nouvelles peuvent en effet a priori être utilisées pour pouvoir écouter en une autre langue la version d’un film diffusé, par exemple écouter la version doublée en français d’un film étranger diffusé en version originale ? Et même de surcroît pouvoir écouter et la VF et l’audio description. Il en va de même pour les sous-titres. Ce sont là des usages qui pourraient contribuer à en accroître l’usage pour tous et c’est là un argument non négligeable pour leur développement. C’est quand les inventions dédiées aux personnes handicapées peuvent être utiles à tous qu’elles se développent ; les synthèses vocales par exemple, dont l’usage croissant par le tout public permet que leurs prix baissent et que leur qualité s’améliore. Si donc demain on propose à la filière cinématographique et aux diffuseurs de produits audio-visuels dans leur ensemble une application qui permet d’écouter un film ou d’en lire les sous-titres dans la langue de son choix, et en plus de disposer des sous-titres pour sourds et malentendants et de l’audio description, nous profiterons d’une technologie qui sera utilisée par tous, et tout le monde utilisera une technologie d’abord pensée pour nous.
Les Canaux Discrets recherchent actuellement des financements.

Une autre application développée en Italie, Moviereading, d’abord pensé pour la diffusion de sous-titres multilingues, s’ouvre à l’audio description.
Elle est partiellement localisée en français : lien vers la version anglaise du site.

En conclusion, Quelques questions et idées

  • Pendant les longs silences, ou pourquoi pas un fil muet, est-ce que ce type de technologie peut fonctionner ?
  • Si ce système se répand, et s’il y a plusieurs concurrents, comment saura-t-on quelle application utiliser en fonction de qui a produit l’audio description ? Ne pourrait-on envisager une application commune qu’utiliseraient et développeraient ensemble tous les acteurs de l’audio description, du doublage et du sous-titrage ?
  • Existe-t-il une technologie qui permet de cacher dans la bande son du film du contenu qui serait téléchargeable par le microphone et décodable, de tel sorte que l’utilisateur final n’ait plus à prétélécharger ni même à rechercher le contenu additionnel à l’avance ? Bon ça c’est un peu délirant peut-être, mais c’est une idée qui m’est venue et que je vous soumets.

Autant de questions et certainement d’autres, que l’on posera peut-être un jour aux acteurs de ces nouvelles technologies… Merci de poster vos retours d’expériences en commentaire si vous testez ce type d’applications, mais attention, le film actuellement proposé en test en France avec l’application Greta, Ma Vie de Courgette, ne devrait plus rester à l’affiche que quelques jours. Ceci dit, nous pourrons tout aussi bien tester l’audio description quand il sortira en DVD ou sera diffusé à la télé, en V.O.D, bref avec toutes les versions, mais mieux vaut peut-être déjà télécharger l’A.D sur son smartphone, on ne sait jamais.

Fabrice

28 réflexions sur « Une révolution pour l’Audio description »

  1. Merci Fabrice pour cet article qui paraît très complet, et offre des pistes de réflexion fort intéressante. Nous luttons parfois contre les monopoles, mais il est vrai que là, si l’ensemble des sociétés qui produisent de l’audio description et celles qui conçoivent les technologies d’accès à l’audio description pouvait s’entendre, et nous offrir un service commun, ce serait formidable. Un peu à l’instar de ce que fait la BNF a, en mutualisant les offres de services de plusieurs bibliothèque francophone.
    Mon retour sur l’application Greta, est extrêmement positif, à l’exception du faite qu’il faille utiliser un casque filaire, ce qui pour les possesseurs d’iPhone 7 peut poser problème.
    Je n’avais pas connaissance de ce que propose la société française et le projet que tu évoques, j’irai voir aussi de ce côté là. Mais il est vrai qu’il serait dommage qu’une fois deux plus on se retrouve face a des sociétés qui oeuvrent dans le même sens pour un même résultat avec des techniques différentes qui nous imposerait d’avoir p recours à des outils différents, des boîtiers différent, our en bénéficier.
    Enfin j’espère que les différents lobbys ne vont pas mettre des bâtons dans les roues des uns et des autres pour faire que finalement on est une offre diversifiée mais qui ne va satisfaire que quelques hein par-ci ou par là…

  2. Bonjour. Je n’ai pas encore pu tester cette appli mais j’en ai entendu parler en début de semaine et j’ai tout de suite trouvé l’idée géniale, pour le fait qu’elle peut être utilisée dans n’importe quel cinéma surtout. Il n’y a plus qu’à espérer que le choix des films s’élargira vite.
    Petite question à Valérie, par simple curiosité : pourquoi cela ne marche-t-il pas avec un casque Blutooth ? Problème de latence j’imagine ?

  3. @Julien, les conseils d’utilisation mentionné d’utiliser un casque filaire. Je sais que l’application doit accéder au micro, mais est-ce qu’il s’agit du micro sur le casque filaire où est le micro de l’iPhone tout seul je ne sais pas. Pour avoir fait l’expérience avec le casque Bluetooth, le son est bien plus médiocre voire assez dégradé. Peut-être aussi qu’avec des Bluetooth de très très bonne qualité, le son en serait meilleur, mais dans beaucoup de système D’audio description eu utilisant le téléphone, le Bluetooth est proscrit.

  4. Bonjour à vous, Fabrice, et à Valérie,
    Trois réponses à des questions que vous soulevez tous les deux
    Pour les possesseurs d’iPhone 7 : ça ne devrait pas poser de problème car quelques personnes ont testé Greta avec une oreillette Bluetooth sur iPhone 6 et ça fonctionne ; bien que la qualité audio soit moins bonne qu’avec un équipement audio filaire. La qualité de l’oreillette est peut-être en cause ?

    Concernant la question : Pendant les longs silences, ou pourquoi pas un film muet, est-ce que ce type de technologie peut fonctionner ? Je réponds oui car une fois la synchro établie, ne serait-ce qu’au début du film, elle peut se maintenir plusieurs dizaines de minutes. Même pour un film muet, il y a du son au moins au début du film, et souvent de la musique tout le long. La bande son musique étant caractéristique, la synchro devrait se faire. Mais attendons qu’un muet soit accessible !

    Enfin, pour « Ma vie de courgette », après les sorties en grandes salles, de petits cinémas travaillant en « seconde vision » nous proposeront encore ce film plus tard. Le prochain film compatible Greta, début décembre, devrait être « Papa ou Maman 2 ». On aura bientôt confirmation !

    Dernier commentaire : à Lille, j’ai accompagné ou brifé 7 personnes pour tester. Comme me l’a dit Florence « 20 sur 20 ». La difficulté ne réside, pour beaucoup, que dans l’installation préalable de Greta sur les smartphones !

    A bientôt sur les toiles (en deux mots), celle du ciné, et celle du « net » 😉

    amicalement
    Eric TAQUET
    Association Canopée

  5. Bonsoir à tous.
    Il est vrai que lorsque j’ai appris l’existence d’une telle application, je me suis dis que cela correspondait sur le papier à tout ce que j’attendais pour l’audiodescription.
    Je suis impatient que l’offre des films s’agrandit pour vraiment en profiter.
    je suis, en revanche, surpris que cette société ne soit pas en contact avec l’AVH. Cette dernière est, pour moi, au centre de quasi toute les audiodescription. Si des partenariats pouvaient se faire entre elles, cela ferait une très grande variété de films à choisir.
    Voilà, à tester donc

  6. Bonjour, j’ai déjà téléchargé l’appli Greta,
    En revanche, pour s’inscrire on peut le faire soit par ou sans Facebook, Pour ma part, je souhaiterais minscrire sans Facebook, mais quelle est la marche à suivre ? Et surtout, comment peut-on vérifier qu’on est bien inscrit ? Et comment vérifier quels sont les nouveaux films audiodécrits ?
    Amicalement et bonne soirée,
    Joachim WEYLAND

    1. Bonsoir Joachim, pour l’inscription il m’a suffit de double taper sur inscription et ensuite il ne m’a rien été demandé.
      Tu as un onglet sélection de films où tu vois les films proposés. J’ai testé aujourd’hui dans le cinéma de quartier de ma ville et cela a très bien fonctionné. J’en ai fait part à la commission accessibilité de ma ville. Note = 10 sur 10

  7. Bonjour, Moi aussi j’ai testé Greta la semaine dernière, et je lui mets 10 sur 10 sans hésiter. Il faut dire que pour l’instant, j’ai un iphone 5S, alors les écouteurs filaires ne me posent pas de souci. Pour ce qui est de la possibilité de n’avoir qu’une seule boîte qui gère toutes les futures AD disponibles, c’est un beau projet, mais à mon avis, difficilement réalisable, comme toujours. Et non non non, l’AVH n’est plus du tout au centre de tout ce qu’il se fait en matière d’audiodescription, bien au contraire, ils sont en chute libre, car trop chers. D’ailleurs si on prend les films qui sortent en AD depuis quelque temps, les descripteurs de l’AVH se font bien rares. Mais je crois qu’on est tous d’accord sur un point, vivement que ça se développe. Et quant à savoir par quelle appli on peut avoir tel ou tel film en AD, il faudra regarder dans les différents catalogues disponibles, appli par appli, et vu qu’il faut télécharger la description, on saura quelle appli utiliser ensuite au moment de voir le film. Un peu tordu mais fiable.

  8. @Joachim
    tu peux valider sur sa inscrire son Facebook ça marche quand même a priori à chaque fois qu’on se connecte à la pie il faut juste valider sur sa inscrire sans Facebook. Puis aucune donnée ne t’ai demandé.
    Pour le moment un seul titre est disponible un deuxième devrait lettre bientôt.

  9. En effet Sabrina, l’AVH est très loin d’être au centre du contenu disponible en audio-description depuis des années déjà. Désormais, ce sont majoritairement les sociétés de doublage et d’autres prestataires indépendants qui gèrent ce business car ils ont compris qu’il y a de l’argent à se faire avec… Mais on ne va pas s’en plaindre puisque nous sommes les bénéficiaires de ces prestations. D’ailleurs, il y a de plus en plus de films étrangers audio-décrits à notre époque donc ce n’est plus vraiment l’apanage des films français.

    En revanche là où je suis plus circonspect, c’est concernant la nécessité de passer par un smartphone… Car les déficients visuels ne sont pas tous à l’aise avec le langage tactile des lecteurs d’écran pour iOS et Android. Je crois qu’il faudra tôt ou tard s’orienter vers un mini-boîtier universel avec des boutons physiques à l’instar de ce qui se fait pour les feux sonores. Merci Fabrice pour cet article intéressant qui donne matière à réflexion !

    1. Les développeurs de solutions pour smartphones devront aussi proposer un objet dédié, que les cinémas pourront proposer à leurs clients et qui pourront être utilisés par les non technophiles aussi chez eux, Tout a fait d’accord, Kevin. C’est ce qu’à fait Twavox, qui propose un appareil pour 50 euros aux cinémas qui s’équipent de leur système. Mais rappelons que ce système diffuse de l’audio description selon le même canal qu’utilisent les systèmes classiques Sonny et Fidelio, c’est-à-dire que l’A.D. doit être contenue sur une des pistes sons du DCP du film. Le DCP est le support numérique qui remplace les bobines d’autre fois. Donc Twavox utilise ce système, mais au lieu qu’on nous remette un boîtier classique avec casque dans la salle, on peut recevoir l’audio description diffusée par un émetteur dans la salle par wi-fi sur son smartphone.

      1. Oui Fabrice, je connais le système Twavox mais je pensais plutôt à un boîtier doté d’une technologie similaire à Greta qui ne serait pas uniquement disponible dans les salles de cinéma.

  10. J’ai pu tester Greta avec ma vie de Courgette samedi.

    Sur le fonctionnement de l’application, pas de difficulté pour l’installer et télécharger l’A.D. du film. En salle, avant qu’l’app ne soit synchronisée avec la bande son on entand un battement de coeur. Pendant les premières images de prégénérique, en silence, et pendant les premières images du générique et du film, l’app a mis un peu de temps à se synchroniser une minute ou deux je dirais, mais je n’ai pas chronométré. Ensuite, tout fut parfait. Le son était très clair alors que je n’utilisais que de petits écouteurs bas de gamme. On n’a encore pas pris en compte la nécessité de faire varier le volume de l’audio description proportionnellement au niveau sonore ambiant du film, et il faut donc un peu jouer avec les boutons de volume du smartphone. La synchronisation est parfaite, les descriptions s’insèrent aux bons moments.

    Concernant la qualité d’écriture de l’A.D. je ne peux pas être totalement objectif, puisque je n’ai pas entendu le début. Mais il m’a manqué des informations sur le type d’animation utilisé, le style des dessins qui, information prise a posteriori auprès des spectateurs qui m’accompagnaient, sont très originaux. Ceci mis à part, l’A.D. était agréable, avec quelques éléments de couleurs, d’expressivité des personnages, et offrait une très bonne compréhension de la narration.

    Le film en lui même m’a beaucoup plu. Il est conseillé à partir de 6 ans, ça nous a paru un peu juste, je conseillerai plutôt à partir de 7 ou 8 ans selon la maturité de l’enfant. Il offre plusieurs niveaux de lecture possible, chacun pourra donc en retirer quelque chose et, éventuellement le revoir plus tard. Il nous a semblé que le scénario était subtilement écrit, permettant à l’enfant d’en retenir ce qui le concerne, et de ne pas être gêné par ce qu’il ne connaît peut-être pas encore. C’est une belle fable sur les blessures de l’enfance, en particulier l’abandon, positive mais pas mièvre du tout.

  11. Le prochain film audio décrit qui sera distribué par Greta sera : « papa ou maman 2 », il sortira le 7 décembre en salle. Pour l’instant, les audio description reste pendant trois ans sur le serveur de GretaéSparks. Petite parenthèse : si quelqu’un peut me dire comment faire un e commercial avec le clavier de l’iPhone, je lui en serai reconnaissant. Oui Kévin : un boîtier aussi utilisable à la maison, c’est bien ce que je voulais dire. Concernant l’application Sparks dédié aux sous-titres, elle ne sera pleinement utilisable que lorsque le casque visuel sera produit, il est en développement, pour l’instant on ne peut que tester la synchronisation sur l’écran du Smartphone.

  12. Bonjour, bonjour,

    Quelques infos sur Greta, et deux interrogations :

    Primo : le prochain film compatible Greta est « Papa ou maman 2 » ; sortie en salle le 7 décembre ; c’est confirmé ; vous savez que vous pourrez aller tester là où bon vous semble ! Et aussi avec « Ma vie de courgette » si vous le trouvez encore à l’affiche quelque part ;

    Secundo : dans le système Greta, une audiodescription pourra y rester disponible au moins trois ans ; super pour écouter le DVD chez soi quand il sortira ; et pour les reprogrammations ultérieures dans de petits cinés ou cinémathèques !

    Tertio : le distributeur de films « Pathé Distribution » est en négociation avec la société allemande Greta & Starks, en vue d’adopter le procédé Greta ; ce qui veut dire que ce distributeur pourrait bien fournir les audiodescriptions de ses films pour une disponibilité sous Greta ; ce sera un premier grand pas en France !!! Bruno Quiblier en est le fer de lance ; rappelons que Bruno anime le projet « Regards Neufs » dans son asso « Base-court » à Lausanne ! C’est un forcené de l’audiodescription en Suisse Romande.

    Maintenant, un sujet qui me trotte dans la tête : Pour illustrer ce sujet : le film « Papa ou maman » est distribué par « Pathé Distribution » (tiens !) ; or Pathé c’est aussi Gaumont-Pathé, l’un des plus gros groupes français d’exploitation de salles (plus de 700 salles) ; et ce groupe a équipé un paquet de salles avec le système Twavox !!! Sans citer de noms, d’autres groupes de cinéma, ont signé avec Sony, Dorémi ou Sennheiser, par exemple. Ma question à débattre : comment ces groupes mixtes, exploitant-distributeur, vont désavouer leurs gros investissements en équipement de salles en mettant leurs audiodescriptions à dispostion d’un autre procédé qui ne demande plus de matériel en salle ? Quelle est l’épaisseur des cloisons entre l’exploitant Gaumont-Pathé et les distributeurs Gaumont-Distribution et Pathé-Distribution ? Vous allez me dire que c’est leur problème ; mais c’est une question amusante, non ?

    Là où la question est plus simple, c’est pour les distributeurs indépendants ; je pense à Ad Vitam, Chrysalis, Diaphana, Gebeka … j’arrête, il en a environ 120 en France. À mon avis ces distributeurs n’auront aucun état d’âme pour négocier la mise à disposition de leurs audiodescriptions sur Greta.

    En attendant, une suggestion-réflexion : dans vos secteurs respectifs, pourriez-vous rechercher ou inciter des compétences (informaticiens, formateurs, etc) pour favoriser une assistance à l’installation de Greta sur smartphones (en plus de toute autre application bien sûr) ; il y a toujours des utilisateurs de smartphones qui ne maîtrisent pas bien leur outil, c’est normal ; je pense que ce doit être un lieu physique où l’on peut se rendre pour manipuler son smart bidule sous le bon œil d’un assistant ; sur un forum, des utilisateurs pointus comme vous peuvent aider, mais toucher et causer c’est souvent mieux quand c’est possible ; à Lille, à la médiathèque municipale, nous avons Simon CRÉMONÈSE qui œuvre dans ce sens ; Simon anime le Céciweb, un service d’assistance-formation gratuit et sur rendez-vous pour les DV de notre secteur (20 km à la ronde) ; Simon apporte maintenant son aide pour Greta et c’est super ; d’autres ressources possibles sont les services informatiques des antennes de grosses assos nationales, les écoles de chiens-guide, etc ; je dois vous sembler enfoncer des portes ouvertes !!! Ce que je pense, c’est que pour qu’un projet aboutisse, il ne faut pas laisser derrière nous des usagers potentiels. Des idées sur la question ?

    Une autre idée en passant : que penseriez-vous si les cinémas avaient quelques smartphones pas chers à disposition des spectateurs DV non encore équipés de ce genre de téléphone ? Histoire d’attendre que la révolution soit passée !

    à bientôt devant nos deux toiles (ciné + web)
    Eric
    Association Canopée

  13. Bonjour,
    Je n’ai pas eu l’occasion de tester encore cette application mais je trouve le concept très intéressant. Kevin, je profite de ce commentaire pour te demander comment récupérer mon identifiant et mon mot de passe ? Merci pour ta réponse. Bonne journée à tous.

  14. Bonjour à tous, comme beaucoup d’entre vous j’ai déjà télécharger l’application, mais ne l’ai pas encore testé mais l’idée évidemment est génial. Cependant je me suis posé une question, peut-on regarder un film chez soi qui provient d’un DVD ? Sous condition Si l’audio description existe pour le film en question ?

  15. Bonjour tout le monde, moi aussi j’ai testé l’application en question. Je trouve qu’elle mérite un 10/10.

  16. Ce qui serait génial avec un système pareil, même si je suis conscient que c’est complètement utopique, c’est que si les différents acteurs de l’AD voulaient bien se donner la peine de travailler ensemble, on pourrait avoir accès à une base de donnée impressionnante de descriptions à télécharger, ce qui aurait l’avantage de remettre à disposition celles des nombreux films qui ont été audiodécrits dans le passé et qui ne sont plus en circulation aujourd’hui…

  17. Aujourd’hui sort le film « papa ou maman deux » et son audio description est téléchargeable sur l’application Greta de Greta et Sparks. Plus sept application sera utilisée par un grand nombre d’utilisateurs plus les distributeurs seront encouragés à y faire encoder les audio description de leurs films.

  18. je viens d’essayer l’application avec le film papa ou maman et, franchement, c’est formidable. Il n’y a rien à redire, rien à corriger, on ne peut qu’espérer qu’il y aura de plus en plus de films proposés.

  19. Un troisième film est disponible : Dalida. L’application Lanvoy pas de notification pour les films qui sortent en France en audio description, il faut donc de temps en temps l’ouvrir pour voir s’il y a des nouveautés pour l’instant.

  20. Bonjour.
    Cette application Greta m’a l’air très pratique. C’est bel et bien une révolution dans le domaine de l’audiodescription. Cependant, une petite question me turlupine: une fois la bande son audiodescription téléchargée, peut-on utiliser l’application sans WiFi ni Data?
    Merci d’avance et bonne journée.
    Cordialement,
    Alix Plancq.

  21. Bonsoir Alix,
    Je te confirme, le système Greta fonctionnera dans la salle de cinéma sans wi-fi sans 3G et consommera à peu près 5 % de batterie pour un film d’une heure 30

  22. Le film Patient, autobiographie de Grand Corps Malade, est aussi accessible en audio description sur Greta. La nouvelle version française de l’application informe correctement par notifications de la sortie des film français audio décrits dont elle assure la distribution.

  23. bonsoir Fabrice et tous,

    Je viens de m’enregistrer sur Greta avec la nouvelle procédure. mais depuis cela je ne trouve plus aucun film en français dans la sélection ou en faisant une recherche.

    J’ai l’impression qu’il y a un bug, dans la dernière mise à jour, avec la liste qui permet de choisir son pays : j’ai sélectionné à deux reprises France, mais VoiceOver me répétait invariablement le premier choix, lequel correspond aux États-Unis.
    J’ignore maintenant comment revenir à cette étape.

    Merci pour votre aide.

  24. Bonjour,
    on m’a parlé dernièrement de Greta et j’ai voulu le tester dans une salle de ciné en allant voir Pirates des Caraïbes.
    J’ai téléchargé à la maison le fichier AD, puis j’ai placé le téléphone en mode avion et là impossible de retourner sur l’application Greta…
    Dans la salle de ciné, nouvel essai en mode Avion et toujours impossible de lancer l’application. J’ai réactivé les connections et compte tenu de la strucutre du batiment impossible de capter la 3G ou + et donc impossible de me connecter au réseau Data.
    Ai je oublié une étape?
    Merci à vous.

Les commentaires sont fermés.