Edito : Souviens-toi que tu es aveugle !

Il y a quelques jours, je me suis livré à une séance de shopping histoire de profiter des offres inhérentes à cette période de fêtes. Comme je disposais de certaines choses difficiles à transporter en bus ou en tramway, j’ai opté pour un taxi. Après quelques minutes d’attente, la voiture que j’ai commandée arrive enfin. Elle est pilotée par un homme ma foi fort sympathique, ce qui favorise le bon déroulement de la course du moins, jusqu’au moment de la payer !

En effet, pour des questions de confort et comme de nombreuses personnes déficientes visuelles, j’ai tendance à massivement utiliser ma carte bancaire plutôt que trimballer de l’espèce. « Pour ça, pas de souci j’ai un lecteur de carte ! », me répond le sympathique garçon. Ravi, je lui tends donc ma CB afin d’effectuer la transaction mais au moment de saisir mon code (en toute discrétion), je constate que le terminal est entièrement tactile et donc que je suis dans l’incapacité totale de l’exploiter.
Je le fais donc remarquer au chauffeur, lequel me propose tout simplement de taper le code pour moi, sans se départir de sa bonne humeur mais je refuse son offre… Le code c’est sacré et, à partir du moment où on le donne à quelqu’un, la banque refusera de nous indemniser en cas de soucis et de toutes façons, il est hors de question que je le donne à qui que ce soit !

Au final, nous sommes contraints de nous rabattre sur un distributeur de billets non loin de mon domicile et le chauffeur m’épargne même les frais supplémentaires engendrés par ce petit détour imprévu, cool !

Si cette expérience s’est bien terminée, elle a néanmoins eu le mérite de mettre en exergue certaines problématiques auxquelles nous allons bientôt devoir faire face en tant que personnes en situation de handicap visuel. D’une certaine manière, la carte bancaire contribue à nous rendre autonomes pour ce qui est des transactions bancaires mais qu’en sera-t-il lorsque nous ne serons plus en mesure d’en tirer pleinement profit ? Pour pallier ce type de problématique, il suffirait pourtant de vocaliser le terminal en le dotant d’une prise casque (à l’instar de nombreux distributeurs de billets parlants)… Bref, les solutions ne manquent pas mais qui s’en soucie vraiment ?