Mon retour d’expérience avec le casque Bose QC35

A l’exception de ma fidèle oreillette d’amour Plantronics m50 (qui a flirté avec plusieurs de mes iPhone), je me suis toujours tenu à l’écart des casques Bluetooth parce que j’estimais que cette technologie n’était pas assez mature pour pouvoir délivrer un son de bonne facture… Qui plus est pour écouter de la musique confortablement en mobilité (sans parler de la latence). Un choix d’autant plus assumé, que j’ai pu tester bon nombre de ces fameux produits encensés par la presse high-tech. Mais depuis peu, j’ai changé d’avis et voici pourquoi.

Ma rencontre avec le QC 35

La première fois que j’ai entendu parler du dernier né de chez Bose, c’était un peu avant sa sortie, en juin. Je m’étais fait la réflexion que ça devait être probablement un casque Bluetooth plus ou moins médiocre, à l’instar du ZIK de Parrot et ses semblables… Jusqu’à ce que je décide d’en avoir le cœur net et le tester en grandeur nature. Quelle fut ma surprise de découvrir qu’il n’avait rien à envier à ses concurrents, tant au niveau de la qualité sonore que des fonctionnalités !

En pratique

A commencer par l’ergonomie du produit, un casque confortable, ni trop lourd, ni trop léger, avec des coussinets doux et un arceau si discret qu’il se fait vite oublier. Pour la petite histoire, je m’étais amusé à le porter durant des heures afin de vérifier s’il me fatiguerait au bout d’un moment, comme cela m’arrive fréquemment avec certains des casques en ma possession mais je n’ai pas ressenti du tout de fatigue avec celui-ci !

Sur le plan sonore, il s’agit d’un casque délivrant un son plutôt doux, équilibré et chaud, bien que les basses aient tendance à légèrement renforcer leur présence à faible volume. Mais comme l’appréciation de ce genre de chose demeure très subjective, je ne prétendrai surement pas qu’il puisse convenir à tout le monde. Personnellement, je n’achète jamais de casque si je n’ai pas pu les écoutés au préalable et je ne peux que vous conseiller d’en faire autant.

Comme bon nombre des casques conçus par Bose, le QC35 dispose d’un système d’isolation acoustique active. A ce jeu-là, aucun fabricant ne lui arrive à la cheville, Bose étant unanimement reconnu comme le meilleur dans ce domaine ! En résumé, l’isolation acoustique active est un procédé qui exploite plusieurs microphones disséminés à différents endroits du casque afin de capter le bruit ambiant et l’annuler. Du coup, on a l’impression d’être dans une espèce de cocon feutré, doux et apaisant… Pratique dans les transports en commun ou dans un open-space, par exemple !

Au niveau de l’autonomie, le QC35 tient officiellement 20 heures en Bluetooth et 40 heures en filaire avec l’isolation active. En pratique, on dépasse allègrement ces indications… Pas loin de 30H en Bluetooth pour ma part. En outre, contrairement à son grand frère le SoundLink 2, le QC35 fonctionne avec une batterie que l’on recharge via un câble micro-USB et l’on peut même connaître son état depuis la barre d’état de l’iPhone.

Quant à la gestion du Bluetooth par Bose au sein du QC35, elle constitue clairement ce que j’ai vu de mieux en la matière. Non seulement le flux sonore est très stable et insensible aux parasites de tous poils, mais en plus l’appareil se paye le luxe de gérer deux périphériques à la fois avec une fonction de bascule des plus simple.
Typiquement, s’il est connecté à un iPhone et à un Mac par exemple, il suffit que l’un des deux se taise pour que l’autre périphérique prenne automatiquement le relais et si quelqu’un nous appelle, l’iPhone reprend la main pour initier la communication.

Et l’accessibilité dans tout ça ?

Le QC35 est doté d’une assistance vocale, ce qui nous permet de connaître l’état de la batterie, les périphériques jumelés et le nom de l’appelant… Autant dire que lorsque l’on est aveugle ou mal-voyant, ce n’est pas du luxe ! Par ailleurs, son constructeur a opté pour des boutons physiques situés sur la tranche droite de l’appareil, ce qui nous permet de les utiliser de la même manière que la télécommande des écouteurs Apple. De plus, le bouton de lecture est légèrement plus enfoncé donc on peut le repérer très rapidement.

A l’instar de la plupart des casques Bluetooth de notre époque, le Bose QC35 est un casque connecté. Cela signifie qu’il est possible de le piloter depuis une application mobile baptisée Bose Connect. Ayant testé la version iOS, j’ai eu l’agréable surprise de constater que VoiceOver s’en sort plutôt bien, à condition de prendre le temps d’identifier les boutons et les relabelliser, car les développeurs n’ont pas correctement fait leur boulot à ce niveau. Mais quoi qu’il en soit, cette application reste tout à fait utilisable, contrairement à celle du ZIK de Parrot qui est totalement inaccessible aux déficients visuels !

Pour finir sur l’accessibilité, je souhaitais rapidement évoquer un inconvénient inhérent à ce genre de technologie, à savoir la latence. En effet, si les voyants peuvent relativement s’en accommoder, ce n’est pas vraiment le cas des utilisateurs de lecteurs d’écran… Puisque l’information nous est énoncée avec un retard plus ou moins important.
Sur le QC35, je craignais justement que VoiceOver pâtisse de cet inconvénient mais ce n’est pas le cas. Il y a bien une latence, mais elle est assez faible pour permettre d’utiliser VoiceOver du coup, ce n’est pas quelque chose de rédhibitoire en ce qui me concerne. Je l’avais d’ailleurs testée avec des jeux comme Trivia Crack et Audio Defence, mais les fois où j’ai perdu, ce n’était pas à cause de la latence.

Les points faibles

En lisant cet article, d’aucuns seraient tentés de croire que le QC35 est un casque parfait mais ce n’est pas le cas et ce, pour les raisons suivantes :

  • Le prix : commercialisé à 379,95 EUR, on peut dire que ça calme, direct !
  • La batterie n’est pas interchangeable.
  • L’impossibilité d’utiliser les boutons du casque lorsqu’il fonctionne en mode filaire, il faut impérativement être en Bluetooth. Cela dit, une fois qu’on a goûté au sans fil, difficile de revenir à du filaire en mobilité !

Conclusion

S’il fut un temps où j’étais parmi les plus réfractaires au Bluetooth au sein d’un casque, force est de constater que ce n’est désormais plus le cas parce que les produits ont plutôt bien évolué ces dernières années. Pour autant et en raison de la bande passante limitée par cette technologie, il n’est pas encore possible de profiter de contenu sans perte (losless) avec des fichiers FLAC par exemple. De toutes façons, on n’achète pas un casque avec l’isolation acoustique active pour l’utiliser en casque hifi, à moins que ce ne soit pour jeter l’argent par les fenêtres !

24 réflexions sur « Mon retour d’expérience avec le casque Bose QC35 »

  1. Ah ben voila, l’article que j’attendais! lol!
    Effectivement, ce qui m’a « rebuté », a acheter ce casque, c’est son prix, eh oui, parce que plus de 300 et quelques euros, ca fait un peu mal au porte-feuille!
    Concernant la latence, j’avoue que mon soundlink 2 en a énormément, avec voiceover, sur le mac en tout cas, sur l’iphone, je n’ai pas eu l’occasion de tester, sur l’ipad air2, c’est comme on dit du « kifkif pareil »! lol!
    Si le qc35 se débrouille mieux a ce niveau, je dirai tant mieux car pour le prix, ca a intérêt d’être utilisable! lol
    Concernant l’ergonomie, et la « structure » du casque », je remarque qu’il ressemble trait pour trait, a mon soudlink 2, les boutons sur le coté droit, et le bouton lecture qui est « très différent », du coup on peut bien le détecter!
    Bon, j’espère que tu ne regrettes pas ton achat du coup! (sourire)!
    A++ carine

    1. Coucou Carine !

      Je dirai que c’est la quintessence du QC25 et du SoundLink 2, mais encore meilleur.

      Sinon, je suis plutôt ravi de cet achat mais pas sûr que mon compte le soit tout autant… ?

  2. Merci pour cet avis, même si effectivement, le prix m’a calmé tout de suite lol !
    Pour ma part je ne possède pas encore de casque blutooth mais j’ai l’enceinte portable Soundlink Mini II de Bose depuis environ un an et au niveau des fonctionnalités et de l’accessibilité ça m’a l’air assez similaire (assistance vocale, possibilité de connecter deux appareils en même temps, de prendre des appels…). Bref, je conseille, pour ceux qui rechercheraient une enceinte portable accessible, c’est très facile à prendre en main et à utiliser. Et niveau latence, il y en a un peu mais je trouve que ça reste tout à fait gérable.
    Quant au casque, je vais attendre une éventuelle baisse de prix…

  3. Merci Kevin pour ton article sur ce casque. Effectivement, le prix vient de me calmer également. En ce qui concerne les basses ça a toujours été le point fort ou le point faible de Bose suivant si l’on aime en avoir ou non beaucoup. C’est intéressant aussi d’avoir le retour sur l’accessibilité d’un tel produit. . Par rapport à isolation cela m’intéresse également car j’aime pouvoir écouter de la musique de manière confortable quand je suis dans les transports. Pour le moment je suis toujours avec un entra auriculaires de chez Senheiser qu’il fait super bien le boulot en musicalité et en isolation. Pour la latence je m’étais rendu compte du même soucis avec mon enceinte Bluetooth xqstudio de chez Harman Kardon dont l’accessibilité est plutôt bonne si l’on prends du temps à comprendre à quoi sert chaque bouton.

  4. Bonsoir Kevin. Ce genre de casque est-il doté d’un microphone, hormis ceux qui servent à l’isolation acoustique, de manière à pouvoir avoir une conversation téléphonique sans sortir l’iPhone de sa ceinture ?
    Merci,
    JP

    1. Oui JP et heureusement. On peut même s’en servir pour utiliser Siri et la dictée vocale, accessoirement. ?

  5. . J’aimerais bien entendre, je veux dire entendre un interlocuteur qui parle dans ce micro. Les micro des écouteurs Bluetooth n’arrive jamais suffisamment près de la bouche, ils utilisent un subterfuge psycho acoustiques pour isoler la voix du bruit ambiant et ça ne marche jamais, Surtout si on essaye de parler doucement dans la rue par exemple. J’espère que ce n’est pas le cas avec celui-ci, je ferais bien un test avec toi si tu as le temps.

  6. Coucou, merci pour ce retour d’expérience, pour ma part j’ai opté pour le momentum 2.0 over-ear de Sennheiser présentant à peu près les mêmes caractéristiques que ce QC35, mais étant, à mon modeste avis un chouia supérieur sur le plan des performances sonores.

  7. Avant d’investir dans un pareil engin, je vais attendre la sortie de l’iPhone 7. Il ne sera pas doté d’une prise casque, et il est donc possible qu’Apple fournisse avec un écouteurs Bluetooth. Sera-t-il de bonne qualité?

    1. Étant donnée la pingrerie dont Apple est coutumière, il est peu probable que l’iPhone 7 soit fourni avec des écouteurs bluetooth mais plutôt Lightning et la plupart des rumeurs concernant la prochaine génération d’iPhone abondent dans ce sens.

  8. Tiens au fait, tu ne le décrit pas physiquement. Est-il encombrants ? Pliant ? Peut-il se mettre dans une poche ? Autour du cou ? Les écouteurs recouvre ~les oreilles, Ou rentrent-ils à l’intérieur ? Bon je crois qu’il va falloir que j’aille dans un magasin pour m’en rendre compte.

    1. C’est un casque de type circum-aural, c’est-à-dire qu’il englobe totalement les oreilles. Il est assez imposant sans être trop encombrant. Ses arceaux sont pliables pour pouvoir le ranger dans une housse rigide fournie avec l’appareil.

  9. Coucou Kevin!
    Tu m’étonnes!!!!! ?
    Déjà que moi je me suis laissée tenter justement par le soundlink 2, parce que son prix n’était pas si exorbitant que ca …. et pourtant, 200 et quelques euros dans un casque bluetooth ca n’est pas rien quand même!
    Cela dit si j’avais testé le qc35 avant, je suis sure, quej’aurai été tentée aussi!!!!! ?
    A++ Carine

  10. Ce qui est sure avec la marque Bose, c’est que ce sont des produits très solide et fiable. Même si on peut leur faire quelques reproches au niveau de la qualité et de la neutralité du son. Pour la réduction de bruit, dans un avion ou dans une voiture OK, mais dans les transports en commun pour un déficient visuel c’est un peu risqué quand même. Vaut mieux faire gaffe !?

  11. Pardon pour leur sujet, mais j’aimerais qu’on me conseille un modèle à une seule oreillette et avec un bon microphone.

  12. Bonjour à tous et à Kevin, Kevin tu écris : «Personnellement, je n’achète jamais de casque si je n’ai pas pu les écoutés au préalable  » ? existerait-t-il un magasin dans lequel on puisse écouter tous les casques, ou oreillette, même à prix plus modique ? Pour moment pas trouvé.

  13. Salut Kevin, je suis allé hier à la Fnac j’ai pu tester le casque vraiment excellent je pense me l’acheter prochainement j’ai été bleu fait par la réduction des bruits il y avait pas loin de moi de la musique avec beaucoup de basse et quand j’ai mis le casque sur la tête je n’entendais quasiment plus rien c’est étonnant le son aussi et très bon il y a une bonne rondeur de basse comme j’aime juste ce qu’il faut et la confortabilite est vraiment très bonne

  14. Bonjour, suite à cet article sur ce casque j’ai été à la fnac et devant l’anthousiasme que j’ai eu j’ai réussi à le trouver sur Internet un moins cher je viens de le recevoir aujourd’hui c’était un vrai régal.

  15. Bonjour à tous et à Kévin.
    J’aurais besoin de vos retours sur la réduction de bruit de ce casque.
    En effet je l’ai acheté suite aux propos élogieux, que j’ai pu lire ici et là, sur sa capacité à supprimer le bruit ambiant que l’on se trouve dans le métro, dans la rue ou au travail.
    Mais après quelques jours d’essais j’ai constaté tout de même qu’il n’annule pas tout les bruits autour de moi. J’entends toujours certes moins fort le moteur du bus dans lequel je suis, les voix des gens autour de moi, le moteur des voitures dans la rue, le bruit du métro etc…
    Je me demandais donc si je n’avais hérité d’un article avec des performances moindres en ANC comme l’avait signalé sur un site de vente en ligne un client de la marque qui disait que d’un article à l’autre les performances pouvaient être très différentes. Qu’est – ce que vous en pensez?

    1. Bonjour, je me retrouve avec le même avis que toi Qcfan. J’ai testé le QC25 à la Fnac, j’ai été véritablement bluffée, le QC35 était branché donc impossible de tester la réduction de bruit active (hé oui, il faut obligatoirement en bluetooth pour qu’elle fonctionne). J’avais lu des tests élogieux au sujet du QC35 sur différents sites, alors je me suis dit que ça ne pouvait qu’être mieux que le QC25 testé en magasin. Et là je suis surprise de n’avoir qu’un effet d’atténuation, et non un silence comme dans une bulle (sensation décrite dans plusieurs tests). Du coup je me demande aussi si j’ai un produit défectueux ou si comme je l’ai lu sur le forum communityBose c’est un soucis qui apparaît sur les produits fabriqués après novembre 2016 et les dernières mises à jour… Je vais retourner en magasin tester le QC25 et vérifier en direct.

      Je l’ai porté déjà plus d’une vingtaine d’heures en 3 jours (boulot en open space + transports en commun), je n’ai aucune expérience en casque avec réduction de bruit à part le QC35, mais je suis un peu déçue d’avoir dépensé près de 380 euros pour « ça »…

      Lien du forum : https://community.bose.com/t5/Wireless-Headphones/QC35-noise-canceling-problem/td-p/35681

      1. Bonjour Julie,

        La réduction acoustique fonctionne aussi lorsque le casque est branché en jack, à condition de l’allumer et que la batterie ne soit pas déchargée. Par ailleurs, sur le mien il s’agit bel et bien d’une réduction et non d’une atténuation du bruit. N’ayant pas testé le tien, je ne suis pas en mesure de te dire s’il fonctionne correctement ou pas. 🙂

Les commentaires sont fermés.