Quelques livres gratuits pour le week-end

Salut les amis,

Si vous aimez lire sur iPhone, iPad ou Mac, Apple vous propose d’acquérir gratuitement les quatre livres suivants, jusqu’au lundi 30 mai :

  1. La Voix du sang :
    • Auteur : Anthony Ryan ;
    • Résumé : Vaelin Al Sorna, héros légendaire du Royaume Unifié, accomplit son dernier voyage. Sur le navire qui l’emmène vers sa condamnation, il raconte à un jeune chroniqueur impérial les événements qui l’ont conduit à cette tragique conclusion.

      Vaelin aurait dû succéder à son père, le célèbre Seigneur de Guerre, mais il était promis à un autre destin. Confronté dès l’enfance au quotidien rude d’un combattant de la Foi, il n’aura désormais pour seule famille que l’Ordre qui l’a recueilli dans ses rangs. C’est là, entre les maîtres sans pitié et les épreuves initiatiques mortelles, qu’il se liera à vie à ses frères d’armes, et à celle qu’il n’a pas le droit d’approcher.

      Devenu le fer de lance d’un royaume gouverné par le sang, Vaelin est redouté sur tous les champs de bataille. Mais c’est pourtant son humanité qui fera de lui à la fois un héros et un traître…

    • Obtenir le livre.
  2. Celui dont le nom n’est plus :
    • Auteur : René Manzor ;
    • Résumé : Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L’assassin est une vieille dame à la vie exemplaire. Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l’homme qu’elle a élevé comme un fils ? Elle est incarcérée. Pourtant, le lendemain, un autre homme est tué de façon similaire. Par la personne qui l’aimait le plus au monde. À chaque fois, les tueurs, qui ne se connaissent pas, laissent derrière eux la même épitaphe écrite dans le sang de leur victime : « Puissent ces sacrifices apaiser l’âme de Celui dont le Nom n’est plus… »

      Trois destins vont se lier autour de ces meurtres incompréhensibles : ceux de McKenna, vétéran de Scotland Yard, de Dahlia Rhymes, criminologue américaine et de Nils Blake, l’avocat de ces coupables qui ressemblent tant à des victimes.
      Trois destins, et trois vies détournées à jamais de leur cours.
      Grâce à une plume parfaitement maîtrisée, René Manzor signe un roman aux frontières de l’amour et de la mort dont on ne sort pas indemne. Un thriller haletant et dérangeant dont vous n’oublierez plus jamais le nom…

    • Obtenir le livre.
  3. Qui ? :
    • Auteur : Jacques Expert ;
    • Résumé : 1994, Carpentras, résidence pavillonnaire du Grand Chêne. Un lotissement où tout le monde connaît tout le monde, calme et sans histoires. Jusqu’à ce jour de mars, où la petite Laetitia Doussaint, est retrouvée violée et assassinée dans les bois alentours. Crime crapuleux dont l’auteur ne sera jamais identifié.

      2013 : Quatre hommes s’apprêtent à regarder à la télé l’émission  » Affaires non résolues « , dont le thème, ce soir là, est le meurtre de Carpentras. Quatre hommes hantés par l’affaire depuis ce jour où ils ont retrouvé le corps de Laetitia. Tous étaient voisins à cette époque, tous habitaient la résidence du Grand Chêne. Durant l’heure que va durer l’émission, avec son lot de questions et de révélations, ceux-ci se souviennent. Leurs épouses également. Certains secrets reviennent à la surface, des suspicions anciennes, des non-dits. Au terme de l’heure que dure l’émission, le voile sera levé. L’un de nos quatre hommes est en effet bel et bien le coupable du viol et du meurtre de Laetitia. Mais qui ?

      Avec son nouveau roman, Jacques Expert nous offre un formidable jeu de piste et met à l’épreuve la perspicacité du lecteur. Celui-ci saura-t-il trouver avant la fin de l’émission, et du livre, qui est coupable ? Spécialiste depuis longtemps des affaires judiciaires françaises, l’auteur, qui a, en particulier, suivi comme journaliste l’affaire du petit Gregory, nous fait profiter d’une expérience qui confère à son récit un réalisme rare.

    • Obtenir le livre.
  4. Snobs :
    • Auteur : Julian Fellowes ;
    • Résumé : Snobs est le premier roman de Julian Fellowes qui a reçu en 2002 l’Oscar du meilleur scénario pour le film Gosford Park par l’Academy Award de Alen Parker.
      Le narrateur est un comédien de second plan qui navigue avec beaucoup d’aisance dans les classes privilégiées tout en dénonçant leurs travers. Il va suivre les aventures de son amie, Edith Lavery, la jolie fille d’un expert comptable ayant relativement bien réussi, et de sa femme, éblouie par la haute société. Lors d’une visite au château Broughton Hall, Edith, standardiste dans une agence immobilière de Chelsea, fait connaissance du fils de la maison, Charles, comte Broughton et héritier du marquis de Uckfield. Célibataire, Charles gère les propriétés de sa famille dans le Sussex et le Norfolfk. D’après les chroniqueurs mondains, c’est un des célibataires les plus enviables, et enviés, de l’aristocratie anglaise.
      Quand il la demande en mariage, Edith accepte, mais est-elle vraiment amoureuse de lui ? N’est ce pas plutôt de son titre, de son rang et de tout ce qui va avec ?
      Conteur talentueux, Julian Fellowes réussi avec Snobs une délicieuse satire digne de celles de Jane Austen, acidulée d’un soupçon d’Evelyn Waugh.

      Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Dominique Edouard.

    • Obtenir le livre.

Bonne lecture ! 😉