OS X El Capitan en approche

OS X El Capitan, tel est le nom du successeur de Yosemite, le système qui motorise les ordinateurs conçus par Apple. En attendant sa disponibilité prévue en début de soirée, on fait le point sur les nouveautés introduites au sein de cette version.

Introduction

A l’instar de son pendant pour iPhone et iPad, la version 10.11 d’OS X n’entend pas révolutionner mais plutôt faire évoluer le Mac. Cela passe notamment par des performances accrues ainsi qu’un renforcement de la sécurité du système. Pour autant, il eût été impensables pour Apple de ne rien proposer de sexy dans cette nouvelle itération, raison pour laquelle on peut malgré tout dénicher quelques petites nouveautés intéressantes.

Les nouveautés générales

Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

  • La recherche intelligente via Spotlight : tout comme sous iOS 9 avec Siri, le moteur de recherche du Mac devient encore plus universel et il est désormais capable de comprendre le langage naturel. En outre, Spotlight sait lancer des recherches sur des plate-formes vidéos et accéder aux prévisions météo.
  • Un mode « Split View » : il s’agit d’une gestion des fenêtres permettant d’afficher deux applications côte à côte. Par exemple, un utilisateur peut afficher son traitement de texte favori sur une moitié de l’écran et sur l’autre moitié, une page web. Pour se faire, il faut effectuer un appui long sur le bouton Plein écran de l’une des application du bureau et la déplacer à l’aide de la souris. Il est également possible d’exploiter cette fonctionnalité via Mission Control… Une nouveauté qui ne manquera pas d’intéresser ceux d’entre nous qui sont mal-voyants.
  • Une meilleure fluidité globale : un changement rendu possible grâce à l’intégration du composant logiciel dénommé Metal. Une plateforme d’affichage qui avait d’ailleurs fait son apparition sous iOS 8. Pour le coup, le gain est vraiment significatif sur Mac, puisque les applications s’exécutent bien plus rapidement que sous Yosemite et il en est de même pour le basculement entre plusieurs applications ouvertes.
  • Un Safari vitaminé : le navigateur internet d’Apple gagne en puissance et en flexibilité, en permettant d’épingler ses sites web favoris afin de les lancer en un clin d’œil ou de les restaurer à la réouverture du logiciel. De plus, Safari est enfin capable de diffuser directement des vidéos via AirPlay, de même qu’il peut bloquer le son des pages web un peu trop bruyante. Enfin, il sera possible (tout comme sous iOS 9) d’utiliser l’API de blocage de contenu afin de filtrer la publicité et bien d’autres types d’éléments.
  • Des notes enrichies : si vous avez l’habitude d’utiliser l’application Notes pour vos mémos, il y a fort à parier que les améliorations apportées à cette app sous El Capitan vous plaisent puisqu’elle peut désormais gérer des dossiers, du texte enrichi, des images, des vidéos, etc..
  • Des améliorations diverses : Avec El Capitan, il n’est plus nécessaire de réparer les permissions, la procédure est désormais automatisée en arrière-plan. En outre, le Finder est maintenant capable de reprendre le processus de copie de fichier s’il a été interrompu et la sécurité a été améliorée afin d’empêcher les applications de toucher à des zones sensibles du système et donc, de garantir une meilleure stabilité globale.

Et l’accessibilité dans tout ça ?

Du côté de l’accessibilité, nous n’avons pas constaté de changements majeurs mais tout de même quelques nouvelles fonctions qui pourront s’avérer bien pratiques :

  • Une réactivité accrue de VoiceOver probablement permise grâce à l’API graphique Metal ;
  • Une prosodie ainsi qu’une réactivité sensiblement améliorées concernant les voix de Nuance ;
  • Un mode d’interactions plus flexible pour VoiceOver qui permet à l’utilisateur de définir le niveau d’interactions avec les éléments à l’écran : annoncé, englobé ou ignoré ;
  • Un système permettant aux mal-voyants de repérer rapidement le curseur de la souris lorsqu’il y a beaucoup de contenu à l’écran. Dans ces cas-là, il leur suffit de secouer la souris ou agiter le doigt sur le trackpad et le curseur grossira temporairement.
  • La possibilité de personnaliser le comportement de VoiceOver selon des pages web spécifiques, via le système d’activités ;
  • La possibilité de sélectionner la touche « verrouillage majuscule » au lieu des modifieurs usuels de VoiceOver (CTRL+Option) ;
  • Un nouveau mode de déplacement au sein des fenêtres pour les utilisateurs de VoiceOver, en exploitant le rotor web (VO+U).

Les ordinateurs compatibles

En résumé, tous ceux qui peuvent installer Yosemite sur leur Mac pourront profiter d’El Capitan. Avant l’installation, pensez bien à effectuer une sauvegarde de votre système au préalable. Le téléchargement sera proposé gratuitement sur le Mac App Store en début de soirée.