Mac et dictionnaire, deuxième partie : la substitution de texte

Dans l’épisode publié la semaine précédente, nous avions abordé la méthode permettant d’ajouter des mots inconnus au dictionnaire du système. Cet épisode, quant à lui, se focalisera essentiellement sur la substitution de texte, une fonction d’OS X bien pratique permettant (à l’instar de son pendant sous iOS) d’utiliser des abréviations que l’on peut associer à un mot ou à un ensemble de termes en particulier.

Ajouter une abréviation

Afin d’agir sur cette fonction, nous devons nous rendre à l’onglet « Texte » des paramètres clavier situés dans les préférences système. Si nous sommes au bon endroit, VoiceOver nous indique la présence d’un tableau… c’est ici que nous pourrons retrouver nos abréviations. Pour en ajouter une nouvelle :

  1. Naviguer jusqu’au bouton « Ajouter » et l’activer ;
  2. Saisir l’abréviation souhaitée ;
  3. Se déplacer au champ suivant (vers la droite) ;
  4. C’est à cet endroit que cela se complique quelque peu. En effet, bien que le curseur VoiceOver soit positionné au bon endroit, il n’est actuellement pas possible de saisir du texte directement. Il faudra donc ruser en déplaçant le curseur souris vers celui de VoiceOver (VO+CMD+F5) et cliquer avec le curseur de la souris (VO+MAJ+Espace) ;
  5. Saisir le texte de substitution.

Démonstration sonore

Ces explications sont également disponibles sous forme de podcast audio (pas-à-pas avec VoiceOver) au bas de cet article, si vous souhaitez les suivre par ce biais.

Conclusion

A présent, si nous analysons notre tableau, nous pouvons constater que la nouvelle abréviation est bien présente, on peut d’ailleurs tester son fonctionnement dans n’importe quelle application du Mac, par exemple Textedit.

Note

Sachez enfin que si vos terminaux Apple sont connectés à iCloud, les abréviations ajoutés y seront automatiquement transférés et visibles par n’importe lequel de vos appareils au même titre que les éléments du calendrier, des contacts…

A bientôt pour un éventuel prochain épisode… concernant les dictionnaires sous OS X ! 😉

Bon dimanche,

Kevin