iPhone et codes

Il peut être déroutant pour les débutants d’avoir à la fois à manipuler un nouvel appareil, s’acclimater à une nouvelle terminologie, se voir demander des codes différents et craindre de s’embrouiller en les saisissant. Nous vous proposons donc de faire le point sur tous ces codes et leur gestion sous iOS.

L’identifiant Apple (ou Apple ID)

C’est la première chose qu’il vous faudra créé. Vous pouvez le faire avant même l’acquisition du téléphhone. Depuis votre mac ou votre pc, rendez vous sur cette page.

Les étapes à suivres sont assez simples. Cet identifiant vous sera notamment réclamé dès que vous ferez des achats depuis votre iphone. Le mot de pass qui lui est associé doit comporter au moins un chiffre et une lettre en majuscule.

Code de verrouillage

Lors de la première phase d’initialisation, il vous sera proposé de créer un code (simple) à 4 chiffres qui vous permettra de déverrouiller votre appareil lorsqu’il se sera mis en veille, le protégeant ainsi de toute manipulation par un tiers. Ce code, dit code de verrouillage, vous sera aussi demandé lorsque vous rallumer le terminal.
Remarque : lorsque vous rallumez votre iphone, VoiceOver vous dit « carte Sim verrouillée ». Pourtant c’est bien le code de l’iphone qu’il vous faut alors entrer et non celui de votre carte sim ! Lorsque vous aurez taper les 4 chiffres,, le code sera automatiquement pris en compte, sans que vous n’ayez à valider quoi que ce soit. Un bouton « effacer » est à votre disposition pour entrer d’éventuelles corrections.

Pour saisir un code, deux méthodes :

  • Soit vous faites défiler en balayant avec un doigt vers la droite, ou vers la gauche jusqu’à entendre le chiffre désiré,
  • Soit vous touchez l’écran avec un doigt pour entendre et localiser le chiffre que vous désirez.

En mode saisie standard, tapez 2 fois avec un doigt. l’iphone émet un petit son sec qui signifie que votre chiffre a bien été pris en compte. Pour affiner la précision apporter par VoiceOver, vous pourrez aller dans
: Réglages, accessibilité, VoiceOver, changement de ton. Ce dernier item est un bouton qui prend la position activé ou désactivé une fois que vous double-tappez dessus. Tant que vous y êtes, profitez-en pour activer 2 autres boutons qui se situent de part et d’autres de celui-ci à savoir les boutons « énoncer les conseils », et « utiliser les effets sonores ».

A noter que les possesseurs d’iphone 5S, pourront grâce au capteur d’emprunte la plupart du temps se passer de saisir le code de l’iphone ou leur identifiant Apple en fonctions des réglages qu’ils auront fait dans « touch ID et codes » qui se trouve dans le premier écran qui se présente une fois avoir double-tappé sur réglages.

Code PIN

C’est le code de la carte sim. Cette fois, lorsque vous aurez entré votre code de 4 chiffres, en balayant vers la gauche vous trouverez le bouton ok.
Et voilà, votre carte sim est déverrouillée, vous pouvez accéder à l’intégralité de votre iphone, téléphoner, et faire tout un tas d’autres découvertes.

Valérie

3 réflexions sur « iPhone et codes »

  1. Bonjour, franchement ce n’est pas terrible d’avoir un iPhone. Aple font des choses de moins accessible, franchement c’est nul! ET bientôt vive le bordel pour qu’un aveugle puisse en avoir un! et vous aimez ça et bien je pensais que les handicapés serait plus solidaire entre nous. Bravo aple et merci aux personnes qui achètent ce genre de produit vous avez raison soutenez aple dans leur conneries!

    1. ça n’est pas à apple qu’il faut reprocher quelque chose si son appréhension n’est pas aisée. Si on parle de solidarité, c’est justement auprès des institutions nous représentant qu’il faudrait réclamer une aide véritable, par la diffusion de l’information, des fascicules de prise en main comme il y en a à l’étranger, des sessions de découverte. Perso, je souhaite à tous les aveugles de pouvoir s’affranchir des outils spécifiques à chaque fois que possible, mal maintenus, hors de prix, ayant des performances plancher, et nous marginalisant alors qu’au contraire, pouvoir utiliser du matériel ordinaire, nous fait à la fois profiter des progrès naturels et participe de notre inclusion, en plus ça fait de la sensibilisation. Pour 0€ on a un GPS accessible, pour 0€ on peut lire la notice des médicaments, connaître leur date de péremption, partout tout le temps sans délai. On peut écouter des livres, disposer d’un dictpphone, avoir un télémètre, se faire décrire un quartier lire un document imprimé, même se faire décrire sommairement une photo ! On peut étiqueter n’importe quoi en générant ses propres codes-barres avec une étiqueteuse tout à fait ordinaire ou même simplement son imprimante domestique, on peut prendre des photos, écouter la radio, écouter la tv connecter un terminal braille et ouvrir beaucoup de choses aux sourds aveugles alors que même le matériel adapté, comme le matériel d’étiquetage ou les GPS, excluent ces personnes. Des outils ordinaires qui incluent ceux que les outils adaptés excluent, si ça n’est pas solidaire, efficace et prometteur, c’est quoi? Assurément pas mieux que ceux qui par leur volonté de ne pas progresser, se cramponner aux aides et la simplicité tuent dans l’oeuf les perspectives que pourraient avoir les générations futures. Cordialement, Olivier

      1. Bonjour, Je tiens juste à féliciter Olivier pour la pertinence de son analyse. Ce n’est pas dans l’immobilisme que nous ferons avancer les choses. L’avancée technologique est une chance, encore faut-il que nous nous y intéressions pour la faire évoluer dans le bon sens. Qu’elle puisse être utile et utilisable par tous. Quelque soit notre déficience. Sans l’intégration de VoiceOver par Apple dans son iPhone, nous, personne mal et non-voyantes, nous ne pourrions même plus composer un numéro de téléphone, ne serait-ce que pour appeler les urgences. L’évolution des nouvelles technologies se fera avec, ou sans nous, alors, autant que ce soit avec nous. ! Cordialement

Les commentaires sont fermés.