Choisir son Mac

Si la présence d’un lecteur d’écran natif (VoiceOver) au sein d’OS X tend à pousser de plus en plus de mal et non-voyants à migrer vers la galaxie Mac, il n’en reste pas moins que ces derniers peuvent être un tantinet désemparés face à la myriade de machines commercialisées par Apple. Aussi, nous avons entrepris de réaliser un petit guide, en espérant qu’il puisse les aider à faire leur choix de manière plus sereine.

De l’inutilité de la course aux performances

Pour bon nombre d’utilisateurs qui viennent de Windows, je tiens à préciser d’emblée qu’il n’est pas nécessaire d’investir dans l’ordinateur le plus cher pour être certain de disposer d’une machine qui tient la route, pour la simple raison qu’Apple est non seulement le fabricant de la machine mais également le concepteur du système qui la fait fonctionner. Cela lui confère donc une maîtrise absolue sur l’ensemble du processus d’intégration, ce qui n’est pas le cas de l’éditeur de Windows. Du coup, chaque ordinateur Apple est optimisé pour fonctionner au mieux, quel que soit le modèle.

Ordinateurs portables

De nos jours, on a tendance à être de plus en plus accro aux smartphone et aux tablettes, ce qui explique notamment pourquoi les ordinateurs de bureau perdent continuellement du terrain. Pour autant, les ordinateurs portables n’ont pas dit leur dernier mot en raison de certains de leurs atouts !

MacBook Air

disponible en 11 et 13 pouces, il s’agit des machines Apple d’entrée de gamme. Ils ont comme avantage d’être plutôt abordables (à partir de 999 €), silencieux, légers et peu encombrants. Ils sont nativement fournis avec 4 Giga de mémoire (RAM), d’un disque dur SSD (à base de mémoire flash) de 128 GO et d’un processeur peu gourmand. En terme d’autonomie, on dépasse allègrement les 9H pour le 11 pouces et plus de 12H pour le 13 pouces.

Pour qui ?

Cette gamme peut s’avérer être un choix judicieux si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • Vous disposez d’un budget serré ;
  • Vous êtes étudiant ;
  • Vous êtes à la recherche d’une machine polyvalente et peu encombrante ;
  • Vous êtes souvent dans des endroits où vous avez besoin de prendre des notes de manière discrète et confortable ;
  • Vous êtes toujours en vadrouille et souhaitez disposer d’un véritable ordinateur avec un clavier physique ;
  • Votre bureau, c’est votre lit… (si si, il y en a j’en suis sûr !) 😉

MacBook

Annoncé lors de la keynote du 9 mars par Apple, le MacBook est une version revue du Macbook air. Il est doté d’un écran 12 pouces, de 8 Giga de mémoire (RAM), de 256 GO d’espace disque et d’un processeur sensiblement moins performant que le MacBook Air. Il hérite d’une autonomie peu ou prou similaire à celle du Macbook Air 11 pouces. Il se distingue surtout par un tout nouveau design qui fait de lui l’ordinateur le plus fin et par voie de conséquence, le moins encombrant qu’Apple ait jamais conçu. Pour parvenir à ce tour de force, le constructeur a dû rogner sur certaines spécificités techniques, notamment en sacrifiant tous les ports au profit d’un seul port USB servant aussi bien de port de communication que pour charger l’appareil. Quant à son prix, il sera commercialisé à partir de 1449 €.

Pour qui ?

Cette machine peut s’avérer être un choix judicieux si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • Le faible encombrement pour vous est primordial ;
  • Vous n’avez aucun impératif budgétaire et souhaitez découvrir l’appareil par lequel Apple esquisse le futur de ses ordinateurs portables ;
  • Vous disposez d’un ordinateur principal et souhaitez profiter de temps en temps d’une machine d’appoint ;
  • Vous voulez frimer dans le train ou narguer votre entourage avec le dernier né des ordinateurs Apple… si si, vous avez le droit ! 😉

MacBook Pro Retina

Cette gamme d’ordinateurs est clairement taillée pour repousser les limites en terme de performances, puisqu’elle ne contient que des machines plutôt robustes à tout point de vue. Le Macbook Pro d’entrée de gamme n’est autre que le 13 pouces Retina doté d’un processeur double-cœurs i5 cadencé à 2,7 GHZ et pouvant aller jusqu’à 3,1 GHZ, il dispose de 8 Giga de mémoire (RAM) et de 128 GO d’espace disque (SSD à mémoire flash). Il est commercialisé à partir de 1449 €. En revanche, les ordinateurs de cette gamme sont beaucoup plus encombrants.

Pour qui ?

Ces modèles d’ordinateurs peuvent s’avérer être un choix judicieux si vous êtes dans l’une des situations suivantes :

  • Vous souhaitez une machine qui fasse à la fois office d’ordinateur portable et ordinateur de bureau ;
  • Vous avez régulièrement besoin de virtualiser plusieurs systèmes d’exploitation (Windows, Linux…) ;
  • Vous souhaitez investir dans une machine qui sera toujours réactive, même dans plusieurs années ;
  • Vous comptez vous en servir en milieu professionnel ;
  • Vous êtes mal-voyant et souhaitez profiter de l’apport du Retina ;
  • Vous manipulez fréquemment des fichiers très lourds, c’est notamment le cas des musiciens qui font de la MAO ;
  • Vous souhaitez vous muscler le dos en allant à l’école ou au boulot… ok, je sors, mais après l’article !

Ordinateurs de bureau

Avec les ordinateurs de bureau, la gamme est plus simple en fait, puisque nous avons :

  • Le Mac Mini : c’est l’une des machine favorites de certains utilisateurs de Windows, car elle leur permet de tester OS X sans trop se mouiller. J’entends par-là le fait qu’il est commercialisée à un prix planché (à partir de 499 €). Il est en outre livré sans aucun accessoires, ce qui permet d’y connecter des périphériques existants (clavier, souris, écran). Enfin, le Mac Mini est petit, très petit et consomme très peu d’énergie du coup, on peut sans souci envisager de l’inclure dans une configuration multimédia, pour un salon par exemple.
  • L’iMac : il s’agit d’un ordinateur tout en un et quand je dis tout en un, cela signifie qu’il intègre tout ce dont on peut avoir besoin au déballage. Avec l’iMac, Apple s’est payé le luxe de cacher tous les composants d’un ordinateur classique dans un superbe écran très fin. Il est livré avec un clavier et on peut bénéficier d’un trackpad (surface tactile) sans aucun surcoût pour l’utilisateur. Enfin, il est commercialisé à partir de 1099 €.
  • l’iMac Retina 5K : c’est un ordinateur appartenant à la famille des iMac et il se distingue essentiellement par les caractéristiques de son écran 27 pouces Retina 5K. Il est commercialisé à partir de 2599 € et à moins d’être mal-voyant ou d’en faire une machine multi-usage par des personnes voyantes, l’achat d’un tel produit pour un utilisateur de VoiceOver n’a pas vraiment de sens sauf à vouloir délibérément jeter l’argent par les fenêtres… ah non on n’est pas sous Windows… oui oui, je sors bientôt promis ! 😉
  • Le Mac Pro : à vrai dire, je ne suis pas sûr qu’il ait sa place dans ce petit guide mais quand-même… allons-y gaiement ! Le Mac Pro (comme son nom l’indique) a été spécialement conçu pour les professionnels. Mais quand je dis professionnels, là il s’agit plutôt de gens qui ont besoin d’énormément de ressources en permanence, à l’instar de certaines professions en lien avec le graphisme et la vidéo. Mais s’il y en a parmi nous qui souhaitent en acquérir un juste pour surfer sur la toile, envoyer des courriels, écouter de la musique et raconter leur vie sur Facebook / Twitter, je serai fou de les en empêcher… d’ailleurs ce n’est pas sûr que j’en aie envie… 🙂

Chose promise, chose due, je sors maintenant… avec un ordinateur mais je ne vous dirai pas lequel ! Un petit indice ? Il est dépourvu d’un clavier physique…

Note

Si vous disposez d’un Mac Mini et qu’il présente des ralentissements, c’est probablement parce que vous l’utilisez sans écran. En effet, OS X désactive l’accélération graphique lorsqu’aucun moniteur n’est connecté et cela à des effets néfastes sur la fluidité globale. Pour y remédier malgré l’absence d’écran, vous pouvez y brancher un adaptateur Mini DisplayPort vers VGA, disponible sur l’Apple Store.

Mises à jour

  • 11 mars 2015 : ajout de quelques précisions pour ceux qui seraient tentés de faire la course aux performances.
  • 11 mars 2015 : ajout d’une petite note à l’attention des détenteurs de Mac Mini.
  • 11 mars 2015 : ajout d’une section mise à jour.
  • 10 mars 2015 : publication initiale.

5 réflexions sur « Choisir son Mac »

  1. Coucou,

    Sympa ce petit guide, j’aime beaucoup les dernières propositions des « pour qui? » 😉

    Aller, reviens ! 🙂

  2. Bonjour a tous!
    Intéressant ce petit guide, même si je possède le nouveau macbook pro retina 13 actuellement!
    J’aiemrai toutefois faire une petite remarque : : il est vrai qu’il fut un temps, il n’était pas nécessaire, lorsqu’on voulait acquérir un mac, de « faire la course aux performances » comme tu le dis dans l’article, mais, il se trouve qu’avec le nouveau système « hosemite », ca n’est plus vraiment le cas, en effet, j’ai du changer mon mac, notamment a cause de ses « performances » qui se sont détériorées, a aprtir du moment ou j’ai installé yosemite dessus, beaucoup de lenteur notamment avec voiceover, bon ok, il n’y avait pas de ssd sur mon ancien macbook pro, mais tout de même lol!
    J’en avais marre, d’avoir un ordinateur qui rame, pourtant, ca fait un moment que j’ai déserté windows, tout du moins, en ce qui concerne momatériel perso!
    Bon après, je pense qu’il choisit son mac, en fonction de ses besoins aussi, et de son budget, cela va de soi, et il est clair, qu’un étudiant qui n’a pas beaucoup de ressources, va opter pour le macbook air voir même le nouveau macbook, et je respecte évidemment ce choix!
    En ce qui me concerne, je suis « très heureuse » de posséder ce mbp retina, mais regrette qu’il n’y ait plus de lecteur cd, alors ok, maintenant on peut facilement s’en passer me direz-vous, mais sauf que, je ne peux plus « emprunter » de cds a la médiathèque de mon CE du coup, alors, je pense m’équiper d’un petit lecteur cd externe usb, qui fera l’affaire lorsque j’en aurai besoin!
    Au passage si quelqu’un a une marque a me suggérer, je prends!
    Voila, a++ et bon achat pour ceux qui voudraient franchir le pas, je vous « jure », que vous ne le regretterez pas! lol
    Carine

  3. Moi j’avais acheté mon MacBook Pro il y a presque 3 ans. Je viens de le passer à 8 Go de ram et 256 Go de rom grâce à un SSD Samsung. Résultat, je crois bien qu’il tourne même mieux que quand il était neuf! Le seul point négatif, c’est que comme il ne chauffe plus, j’entends plus le ventilo, et du coup, pour savoir s’il a bien fini de s’éteindre, c’est un peu plus galère. Mais sinon c’est nickel!

  4. Bonjour à vous tous, je viens d’acheter un MacBook Pro! Équipé du nouveau système d’exploitation You sémite! D’après la publicité ils prétendent qu’on peut utiliser ce Mac comme un iPhone , existe-t-il un mode d’emploi des gestes à effectuer pour être efficace, je vous remercie d’avance pour les réponses cordiales salutations de la Suisse à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *