Photo sonore : Un colloc narquois

Salut les amis,

Pendant que nous, pauvres êtres humains que nous sommes, on s’acharne à lutter contre le Coronavirus, notamment à travers le confinement, d’aucuns ne sont pas soumis à ces règles et ont même l’outrecuidance de nous narguer ! Aussi, tandis que je babillais numériquement avec une amie, l’un de ces spécimens s’est sournoisement approché de ma fenêtre, avec une soudaine envie de converser.
Du coup, en tant que chasseur de son invétéré, je me suis fait la réflexion qu’il fallait impérativement photo-sonoriser une créature qui se livre à une telle indolence !

Si vous disposez d’un casque et que vous souhaitez découvrir cette petite photo sonore en 3D audio, elle est disponible sur ma chaîne Youtube. 😉

Événement : Le cercle des confinés, 9e session

Salut les amis,

Voici aujourd’hui près d’un mois que nous sommes tous confinés dans l’objectif d’endiguer la pandémie de Coronavirus. Dans ce cadre, je vous propose que nous nous retrouvions à nouveau au sein de notre club privé afin de rompre virtuellement ce confinement qui peut paraître pesant pour certains d’entre-nous. Continuer la lecture de Événement : Le cercle des confinés, 9e session

Présentation de ViDL

Pour certaines raisons, l’on peut avoir besoin de visionner du contenu vidéo sans disposer d’une connexion internet, voire se contenter uniquement de la piste audio. C’est justement ce que propose ViDL et je vous invite à la découverte de cette application magique, qui peut nous être très utile en tant que personnes déficientes visuelles sous macOS.

Disons-le d’emblée, ViDL ne prétend pas réinventer la roue puisqu’il existe d’autres applications du même acabit. Mais là où ce programme se distingue notamment, c’est dans sa simplicité déconcertante et l’utilisation d’élément natifs au sein de son interface graphique sous macOS ; ce qui permet de l’exploiter sans écueil avec notre cher ami VoiceOver.

Si, après avoir écouté ce petit épisode vous souhaitez profiter de ViDL, l’app est gratuitement disponible sur le site de son éditeur.

Bonne découverte.

Coronavirus : Confine ton attestation (MàJ 5)

Initialement publié le 17 mars, cet article a subi des mises à jour au fil de l’évolution de la situation, voir plus bas.

En raison du renforcement du confinement relatif à la propagation du COVID-19 en France, il n’est désormais plus possible à tout un chacun de circuler hors de son domicile, sans en justifier la raison. Une attestation qui passe nécessairement par le biais d’un formulaire à remplir et, comme je suis un tantinet jaloux de mon autonomie (confinement ou non), j’ai entrepris d’évaluer l’accessibilité de ce formulaire. Voici ce que je puis dire à son sujet :

Ce formulaire se présente sous forme d’un fichier PDF disponible sur le site du ministère de l’intérieur. Pour quiconque dispose d’un minimum de connaissance en accessibilité numérique, ce format de fichier a toujours été plus ou moins considéré comme bancal et même si des efforts ont été réalisés pour l’améliorer, cela n’a jamais été véritablement probant.

Etant d’un naturel optimiste, j’ai ignoré mon intuition qui me murmurait que le test risquait de très mal se passer et c’est ainsi que j’ai téléchargé le fichier pour le tester sur la plupart des plateformes grand public.

Malheureusement, mes craintes se sont avérées d’une redoutable exactitude, puisque le fichier est plus ou moins inexploitable :

  • Sur Mac, Aperçu affiche bien le contenu et il est possible de le consulter avec VoiceOver, mais les champs de saisie ne sont pas identifiés comme tels par le lecteur d’écran. Un brin kamikaze, j’ai eu l’outrecuidance de l’ouvrir avec Adobe Reader, lequel m’a carrément indiqué que le fichier n’était pas balisé pour les technologies d’assistance et m’a gentiment proposé de le restructurer pour mes beaux yeux (que dis-je ? Mes belles oreilles). Mais, nonobstant cette noble initiative, le fichier n’a pas été exploitable pour autant.
  • Sous iOS et iPadOS, les choses se sont légèrement améliorées puisque les champs de saisie et les cases à cocher ont bien été identifiés, mais en l’absence de labélisation appropriée, allez savoir dans lequel vous écrivez précisément…
  • Sous Windows et Android, la problématique est peu ou prou la même, et cela peut varier légèrement en fonction du logiciel de restitution du fichier aux lecteurs d’écran.

Vu que nous avons impérativement besoin de cette attestation pour n’importe laquelle de nos sorties hors du domicile, ce constat est plutôt amer.
Certes, ce problème est à minorer pour ceux d’entre-nous qui vivent avec des personnes voyantes sous le même toit, mais que dire de celles et ceux qui sont seuls ou qui souhaiteraient conserver un zeste d’autonomie pour gérer leurs déplacements ?

Bien sûr, pour ceux qui le peuvent, il leur est toujours possible de rédiger cette attestation sur papier libre ou dans un fichier txt sur le smartphone (pour ceux qui n’ont pas d’imprimante) et gageons que les forces de l’ordre feront preuve d’indulgence sur ce point. Mais malgré tout, il s’agit d’un constat qui, au mieux, laisse penser que le gouvernement a agi dans la précipitation, au pire, que l’inclusion des déficients visuels n’est rien d’autre qu’un concept fumeux…
Heureusement comme bien souvent dans ce genre de situation critique, la solidarité a pris le dessus sur les individualismes, et c’est ainsi que nous avons vu émerger certaines initiatives à l’instar de ce citoyen qui propose d’ores et déjà sur son site un formulaire en ligne permettant de générer cette fameuse attestation. Alors, qu’est-ce qui aurait empêché notre cher gouvernement d’en faire autant, sinon un mépris manifeste pour l’accessibilité numérique, malgré toutes ces soi-disant lois et les beaux discours dont elles sont enrobées… ?

Mises à jour

Entretemps, ça commence à bouger :

  • 17 mars : Par solidarité, un autre service de l’état s’est finalement décidé à proposer ce formulaire dans des versions plus accessibles et sans avoir besoin d’une connexion internet, mais toujours rien sur le site du ministère de l’intérieur lui-même ! A télécharger en suivant ce lien.
  • 18 mars : rétropédalage du gouvernement sur la possibilité de présenter l’attestation sur smartphone, ce qui va encore moins faciliter la vie aux déficients visuels. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter cet article.
  • 20 mars : le Secrétariat d’état auprès du Premier ministre chargé des personnes handicapées a enfin publié une page pour répondre aux questions que l’on est susceptible de se poser à ce sujet. Plus d’informations ici.
  • 27 mars : Le gouvernement propose une nouvelle version simplifiée et accessible de l’attestation pour les déficients visuels, et elle ne nécessite aucune connexion internet. A télécharger ici.
  • 31 mars : le gouvernement dispense désormais les personnes aveugles et malvoyantes de présenter cette attestation, à condition qu’ils aient toujours leur carte d’invalidité sur eux lors de chaque sortie. C’est donc la fin de cette aventure rocambolesque.

Une plateforme audio pour soutenir ceux qui luttent contre les effets du Coronavirus

Salut les amis,

Aujourd’hui, j’aimerais partager avec vous le résultat d’une initiative qui permet de remercier simplement toutes les personnes impliquées dans la lutte contre le COVID-19.

Il s’agit en fait d’une plateforme sur internet qui nous permet d’enregistrer un petit message à l’attention du personnel soignant, premiers secours, facteurs, caissiers, caissières, bénévoles, pharmaciens, livreurs, agriculteurs, éboueurs et tous ceux qui risquent chaque jour leur vie pour endiguer cette épidémie.

En d’autres termes, c’est une belle façon de faire en sorte que ces bouteilles à la mer numériques leur parviennent et qu’elles leur procurent la force de continuer.

Pour contribuer à cette opération et écouter les messages des autres utilisateurs, rendez-vous sur cette page.