AccessNote, ou comment prendre les déficients visuels pour des vaches à lait !

En à peine deux années, l’iPhone est devenu très populaire au sein des déficients visuels au point que, certains acteurs du handicap business se décident à s’engouffrer dans la brèche pour proposer leurs logiciels. C’est notamment le cas d’AccessNote, une application de prise de notes pour iOS éditée par l’American Foundation for the Blind (AFB).

Actuellement disponible (en Anglais uniquement), AccessNote se propose ni plus ni moins que de se substituer aux différentes solutions de prise de notes que l’on peut trouver sur le marché pour plusieurs milliers d’euros. Sur le papier, le projet est certes intéressant, mais pour ma part, je n’achèterai pas cette application et ce, pour plusieurs raisons :

  1. Le prix : vingt dollars, oui oui, vous avez bien lu, 20 $ ! C’est bien au-dessus de la fourchette de prix des applications que l’on trouve généralement sur l’App Store (à l’exception des applications de navigation GPS. Donc, sous prétexte qu’il s’agit d’une app pour les miros, il faut la proposer au prix fort. Or si la plupart d’entre nous s’est intéressée aux terminaux mobiles Apple, c’est d’abord parce qu’il s’agit d’un produit grand public, qu’il permet d’être peu ou prou sur le même pied d’égalité que les personnes voyantes et de fait, profiter des applications communes à un prix relativement correct.
  2. Une app spécifiquement conçue pour nous, ok. Mais encore faut-il qu’elle apporte une réelle pluvalue au niveau de l’expérience utilisateur à l’instar des détecteurs de lumière, des lecteurs de billets, etc.. Et force est de constater que celle-ci ne fait pas grand chose de plus qu’une application comme on peut en trouver sur l’App Store, pour dix fois moins cher (Lire : NebulousNotes, un traitement de texte qui déchire pour iPhone !). parce que bon, à part mémoriser l’emplacement de lecture, elle ne fait pas grand chose de plus. Si encore elle supportait les fichiers au format BRF (Braille file) et permettait d’exporter les notes dans ce format … mais ce n’est pas le cas. Il faut d’abord les reconvertir en txt pour pouvoir les utiliser. Pas d’interaction à partir de Mail ou d’autres fonctionnalités système possible donc.
  3. Localisation en d’autres langues inexistante. Taper en clavier qwerty, euh … non merci …

En conclusion, si on compare AccessNotes à un bloc-notes Braille autonome, il est clair que la différence de prix est énorme. Mais cette différence est à relativiser pour des détenteurs de terminaux iOS qui les utilisent au quotidien avec VoiceOver et donc qui savent très bien à quel prix on trouve la majorité des programmes sur la boutique d’Apple. Payer un prix conséquent pour quelque chose qui en vaut la peine, pourquoi pas, mais là, c’est juste une arnaque à mon humble avis ! Bref, si malgré tout vous avez envie de passer pour des pigeons, elle est dispo ici. Enjoy ! 😉

Merci à Christian Coudert pour l’info.

4 réflexions sur « AccessNote, ou comment prendre les déficients visuels pour des vaches à lait ! »

  1. Salut,
    Comme tu l’as dis Kevin les acteurs du handicapbisnesse veullent se mêler à l’iPhone pour ma part si j’ai des périphériques Apple c’est pour être sur un même pied d’égalité que les voyants.
    Donc non je ne prendrais jamais cette dob!

  2. Je félicite Edencast pour avoir publié cet article. En effet, si nous avons choisit d’utiliser des terminaux Apple, et qu’Apple et les développeurs ont mis tous les efforts pour nous rendre leurs appareils et applications, accessibles et pouvoir les utiliser et les partager avec tout le monde, je ne comprends pas pourquoi nous utiliserions des applications pour nous marginaliser lorsque ce n’est pas nécessaire alors, que les produits existants nous mette davantage sur le même pied que les voyants.

  3. Disons que les entreprises spécialiser dans l’univers des déficients visuels ont une grosse phobie des prix normaux. Sa leur fait peur. Il se disent aussi surement que les aveugles ne vivent pas dans le même monde que les autres et peuvent se faire avoir plus facilement…

  4. Bonjour,
    Je pense qu’il faut rester prudent dans nos analyses, car la FFB ou Fondation qui combat la cécité est un organisme qui fait une large contribution à la recherche, y compris en France. Il est souvent vrai que les produits vendus par les associations nous paraissent chers comparativement à ce que nous pouvons acheter maintenant par d’autres moyens sur le net. Je pense que les associations en sont très conscientes et que beaucoup d’entre elles doivent se remettre en question si elles souhaitent subsister. Mais on devrait aller vers un service mieux adapté au fur et à mesure que les Déficients visuels deviennent eux-mêmes plus conscients de la réalité actuelle. Perso, je pense qu’Apple prend tous ses utilisateurs pour des vaches à lait, si on analyse son système marketing.
    et certaines compagnies dont les produits sont promus sur le site vendent aussi leurs produits pour DV souvent très cher à tel point que seuls une petite minorité y a accès. Nous devons continuer à informer tous ces acteurs que nous voulons maintenant avoir l’accessibilité intégrée et que nous nous tournons vers les acteurs qui comprendrons le mieux les attentes.
    Nos familles, nos voisins et amis non handicapés sont aussi nos partenaires dans cette quête de service universel car ils sont heureux de découvrir les fonctions adaptées sur leurs appareils ou leurs sources d’applications et souvent ils découvrent que ces fonctionnalités peuvent leur être utiles. Ainsi nos besoins sont pronus à plus grande échelle et nous allons vers une plus grande intégration.
    Bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *