A l’orée du podcast

Vous écoutez régulièrement nos podcasts. Mais c’est quoi au juste et comment ça se réalise ?

C’est ce que l’on vous explique (dans ce podcast) ! Au menu : quelques définitions de termes, des astuces, des conseils et des pistes pour débuter.

8 réflexions sur « A l’orée du podcast »

  1. Hop là…

    Premier commentaire, et oui fallait bien que ça arrive un jour, depuis le temps que je suis tout cela avec intéret.
    Je félicite plutôt par derrière pour les mises en ligne, alors cette fois je tiens à le faire plus directement.
    Et une fois encore très bon podcast. Je pense qu’il va aider beaucoup de personne, va les mettre en confiance et saura donner le courage nécessaire, peut-être la dernière chose qu’il manque à beaucoup pour oser franchir le pas.

    Peut-être que cette présentation aurait gagnée en efficacité avec quelques exemple ainsi que l’explication de terme technique, comme par exemple dire ce qu’est la prise jack comme ce fut brièvement le cas pour le xlr, ou encore en nommant le fameux filtre anti-pop. Difficile de se pointer en magase pour demander le colant de demoiselle pour les p du micro. Heureusement on ne verrait pas la tête du vendeur mais ça ferait un bon zapping.
    Le bêtisier à la fin est très sympa et c’est vrai que lorsqu’on fait des enregistrement à plusieurs, il y a beaucoup de rire, de reprise, parfois même des fou rire et même après la nième reprise, on repense au premier fou rire et c’est foutu.

    En tous cas faut espérer que ça donne l’envie à certains d’essayer, car c’est très intéressant et ça peut beaucoup aider à la diction et la confiance en soi devant un publique.

    Un grand bravo à vous deux et au prochain épisode.

    P.S. il y aurait peut-être fallu ajouté qu’il faut tout d’abord un cerval pour faire un podcast… hein ? quoi ? on dit un cerveau ?

    1. Salut X…
      En effet, il faut un cerveau ! lol
      Quant aux termes techniques, nous ne voulions pas que ça devient trp lourd et fastidieux.
      C’est pourquoi nous avons essayé de rester « général » !
      Merci en tout cas pour ton commentaire. 😀

    2. Coucou X,

      Comme l’a justement dit Manu, on voulait un podcast généraliste, qui ne dépasse pas la trentaine de minutes et qui soit simple à comprendre pour un novice. Cela dit, rien n’empèche d’autres personnes de réaliser des tutoriels qui couvre des parties spécifiques du podcasting, tant le sujet est vaste ! 🙂

  2. Hello,
    À mon tour, je salue l’initiative. C’est bien ces podcasts qui sortent un peu de l’ordinaire !
    Donc merci infiniment pour tout le travail accompli.
    P.S. : le 1er commentaire n’est-il pas celui d’un membre de l’équipe anonymisé ? J’dis ça, j’dis rien… C’est juste un soupçon personnel.
    André

    1. Salut André,

      Non non je ne suis pas un anonyme, X est le surnom que Manu m’a donné un jour et vue que j’intervient seulement après que Manu soit arrivé dans l’équipe, c’est un petit clein d’oeil.

  3. BOnsoir Kevin, bonsoir Manu,
    tout d’abord, félicitation, c’est un très bon podcast qui peux en effet encouragé, et votre petit clindoeil en mettant le bêtisier adoucis un peux le côté un peux stricte, même si j’aurais aimer trouvé une autre expression pour le définir, en tout cas, Edencast est toujours aussi agréable.

    Il y a juste un point qui me dérange un peux, sans reproche ni critique, mais pour avoir déjà effectuer des podcast, je trouve que les exigence matériel sont un peux excessive.
    On peux très bien, pour peux que la pièce et l’environnement soit adéquat obtenir de très bon résultat, par exemple, en utilisant un macbook et le micro intégré. J’ai déjà réaliser des podcast de très haute qualités en utilisant garageband et, dans le pir des cas, en appliquant des filtre, mais je trouve qu’il est inutile de dépensé des sommes tel que 200 euro pour du podcasting.
    Bien sure, il est clair que plus le matériel est bon, plus la qualités augmentera et au moin il faudra bidouiller en software.
    Je me répète, ce n’est pas du tout une critique, mais pour les personne qui souhaiterais débuté, il me semble judicieux de faire attention en priorités a l’environnement sonore, si l’appareil est portable, veiller a ne pas le déplacé brutalement pour éviter des bruit parasite, avec des retouche logiciel, il y a moyen de s’ensortir très honorablement à mon avis, pour peux que la qualités d’enregistrement n’ai pas été effectuer à la cache, dirons nous.
    Voilà voilà.

    En tout cas, j’ai pris beaucoup de plaisir a vous écouter, et a découvrir, un peux, les coulisse de edencast.
    Micka

  4. Rebonjour,
    le
    « à la cache », est une correction automatique non détecté dans ma relecture. Salté d’autocorrection. Je voulais dire à la rache, navré.
    Amicalement,
    Micka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *