Archives par mot-clé : Sensibilisation

Édito : Déficience visuelle et abus de langage

Le week-end dernier, j’ai fait par hasard la connaissance d’une jeune-femme très sympathique avec laquelle nous avons eu de longues discussions tantôt passionnelles. Pour les besoins de cet édito, nous l’appellerons Chloé. La demoiselle étant voyante (ou valide, c’est selon), je n’ai pas pu échapper aux traditionnelles questions inhérentes à mon handicap visuel. Au fil de nos échanges, j’ai constaté que Chloé usait inconsciemment de certains termes comme ceux que l’on croise fréquemment dans les médias et même dans les propos de gens de notre entourage proche. Du coup, je me suis dit que cela pourrait être pertinent de remettre un peu les pendules à l’heure à ce sujet :

  • Un mal-voyant, c’est quelqu’un qui voit mal, ce n’est pas un aveugle. Le fait de qualifier une personne atteinte de cécité de mal-voyante n’a donc pas vraiment de sens, tant sur le plan médical que sémantique.
  • Le mot aveugle n’est pas un gros mot, il indique simplement qu’il s’agit d’une personne privée du sens de la vue. Certes, de nos jours on lui préfère davantage le mot « non-voyant », mais ce n’est rien d’autre que du politiquement correct, comme l’ouvrier que d’aucuns appellent pudiquement « un opérateur de production », ou encore cette assistante commerciale qui n’est ni plus ni moins qu’une secrétaire. Tant qu’à continuer sur cette voie, ne faudrait-il pas qualifier les imbéciles de « non-pensants » ?
  • Bien que nous soyons déficients visuels, on ne se prive pas de se servir des termes « voir », « regarde », « t’as vu », etc. pour autant. Cela peut notamment s’expliquer par le fait que l’on évolue au sein d’une société qui accorde une importance capitale au sens de la vue, bien souvent au détriment des autres sens et qu’utiliser ces termes constitue une façon de s’intégrer à cette société. Or lorsqu’une personne voyante tente de les dissimuler sous prétexte qu’elle est au contact d’une personne aveugle, cela a pour effet de créer un sentiment de malaise la renvoyant irrémédiablement à son handicap, avec le raisonnement qui peut en découler pour peu qu’elle soit complexée par ce dernier.

Depuis ces quelques précisions, Chloé ne me qualifie plus de mal-voyant dans nos conversations. Pour finir, je rappellerai simplement cette citation de Saint-Exupéry sur laquelle il conviendrait de méditer : « On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Eye-View, une application mobile pour sensibiliser à la déficience visuelle

Conçue par la fédération des aveugles de France (FAF) et certifiée par l’institut de recherche ARAMAV, Eye-View est une application mobile qui se propose de sensibiliser les personnes valides aux pathologies inhérentes à la déficience visuelle.

Pour atteindre cet objectif, le programme exploite la réalité virtuelle et la réalité augmentée afin de simuler les conséquences des différentes maladies telles que la DMLA, le glaucome, la cataracte, etc., grâce à la caméra du terminal mobile.

Eye-View est une application multi-plateforme et donc compatible aussi bien avec VoiceOver (iOS) que TalkBack (Android).

Source : communiqué de la fédération des aveugles de France.

Électeur handicapé : Et alors ?

En ces temps d’élection présidentielle, vous avez certainement dû comme moi réceptionner la fameuse grande enveloppe contenant les professions de foi des différents candidats la magistrature suprême. En l’ouvrant, je me demandais si quelque chose avait évolué en notre faveur concernant leur format ou leur présentation… (Bah quoi, on a le droit de rêver non ?)

Eh bien, force est de constater que malheureusement ce n’est pas le cas, soit ! Pour autant, je me suis tout de même motivé à trier les bulletins, afin de sélectionner celui de mon candidat favori (en toute autonomie). Dans la mesure où j’étais seul à la maison, j’ai opté pour une aide technique et c’est ainsi que j’ai entrepris de numériser chaque bulletin grâce à mon iPhone et sont lecteur d’écran VoiceOver.

Ces multiples tentatives ayant lamentablement échoué malgré un éclairage optimal, j’ai dû me rabattre sur l’OCR de mon ordinateur dont la numérisation ne peut être que parfaite (ou presque), (puisque c’est le scanner à plat qui fait le job contrairement à un terminal mobile où la caméra ne doit pas rater sa cible)… Echec total là aussi : aucun texte détecté, quelle que soit la face du bulletin d’ailleurs.

Ne souhaitant pas terminer la journée sur un échec, je me suis souvenu que j’ai toujours sur mon iPhone la belle application Be My Eyes, du coup j’ai lancé une demande d’assistance à distance. Après un petit temps d’attente, une charmante demoiselle m’a répondu et nous avons pu effectuer le tri des bulletins ensemble en direct.

Tout ça pour dire que recevoir les bulletins au bercail c’est bien, mais pouvoir les trier soi-même quand on est aveugle, ce serait mieux ! Certes, on peut toujours le faire en allant voter, mais en tant que personnes déficientes visuelles, on essaie un tant soit peu de ne pas toujours dépendre d’autrui et sur le plan de l’accessibilité, force est de constater que la France a beaucoup de retard en la matière par rapport à d’autres pays, même sur le continent européen. Nous aurions pu penser qu’un gouvernement prétendument socialiste aurait significativement œuvré en ce sens, mais il semble qu’il ait d’autres chats à fouetter (c’est pas cool de fouetter les chats, au passage !). Quoi qu’il en soit, gageons que le prochain gouvernement sera plus vigilant et plus efficace dans ce domaine… Ce qui, entre nous, ne devrait pas être bien difficile…

Note: D’après une personne voyante, a priori ce serait la façon dont les bulletins sont désormais imprimés qui rendrait quasiment dysfonctionnels les logiciels de numérisation de caractères (OCR) mais je n’ai pas vraiment investigué de mon côté pour le moment.

Edito : Souviens-toi que tu es aveugle !

Il y a quelques jours, je me suis livré à une séance de shopping histoire de profiter des offres inhérentes à cette période de fêtes. Comme je disposais de certaines choses difficiles à transporter en bus ou en tramway, j’ai opté pour un taxi. Après quelques minutes d’attente, la voiture que j’ai commandée arrive enfin. Elle est pilotée par un homme ma foi fort sympathique, ce qui favorise le bon déroulement de la course du moins, jusqu’au moment de la payer ! Continuer la lecture de Edito : Souviens-toi que tu es aveugle !

Cécile et les origines de la canne blanche

Aujourd’hui, c’était la journée mondiale de la canne Blanche. A cette occasion, Cécile a voulu en savoir plus sur les origines de cet instrument afin de toujours étancher sa soif d’informations concernant les aveugles alors… j’ai dû lui raconter une petite histoire pour la calmer ! Continuer la lecture de Cécile et les origines de la canne blanche

Les questions existentielles de Cécile au sujet des aveugles

Depuis sa récente intégration au lecteur d’écran VoiceOver par Apple sous iOS 9, Cécile s’est mise en tête de mieux connaître les aveugles qu’elle devra bientôt assister au quotidien (sur les iBidules). Suite à une sollicitation de sa part, nous avons tenté de répondre à quelques unes de ses questions. Continuer la lecture de Les questions existentielles de Cécile au sujet des aveugles