Les QR Codes, une grande avancée pour les déficients visuels

Les QR Codes sont des codes visuels comparables aux codes barres mais en 2D pouvant contenir beaucoup plus d’information que ces derniers. Les QR Codes peuvent représenter, quant à eux, des contenus plus riches comme par exemple, du texte, des adresses emails, des adresses web et toutes autres informations. Ces QR Codes sont faits pour être lus par les capteurs photos des terminaux mobiles connectés (Smartphones, Tablettes, etc.) Contrairement aux codes barre optimisés pour des lecteurs spécifiques et difficilement exploitables par les utilisateurs aveugles avec des terminaux mobiles en raison d’un besoin de pointage précis. En captant le QR Code avec un terminal équipé d’un logiciel idoine, vous serez, par exemple, renvoyé sur la page web que le QR Code représente ou ouvrira votre client email avec l’adresse codée ou encore passer un appel téléphonique au numéro représenté.. Beaucoup d’autres usages sont possibles avec ce système de codage comme par exemple le codage du nom d’un artiste et de l’album afin de créer une étiquette à coller sur le CD..

Il peut être intéressant pour nous de pouvoir générer des QR Codes afin de marquer certains objets ou pour tout autres usages.

Je vais présenter ici des logiciels fonctionnant sur les plateformes d’Apple (Mac et iBidules), mais il est bien évidemment possible de trouver des outils équivalents pour d’autres plateformes.

L’application QREncoder, disponible gratuitement sur le Mac AppStore est une application accessible permettant de générer des QR Codes.

Elle permet de générer : des adresses e-mail, des Adresses HTTP, des numéros de téléphone, des message SMS ou du texte libre.

L’application est localisée en anglais mais son usage est très simple.

Il y a tout d’abord une série de boutons radio pour sélectionner le type d’information à coder. Ensuite, on trouve une zone d’édition de texte dans laquelle il faut saisir ces informations. Deux boutons « Save As » (enregistrer sous) et «  »Generate » (Générer) permet pour le premier d’enregistrer sous forme d’image le QR Code et l’autre de générer ce QR Code en fonction du type choisi et du texte saisi. Penser à générer le code avant d’enregistrer l’image.

Vous pourrez ensuite exploiter l’image à votre guise : en l’imprimant en vue d’étiqueter des objets, ou encore en les ajoutant à vos cartes de visite afin que vos correspondants utilisent le QR Code pour vous envoyer un email ou aller sur votre site web.

En plus de QREncoder, on peut trouver d’autres logiciels Mac ou Windows mais aussi des sites qui proposent ce même type de services de création de QR Codes.

Pour une utilisation « à la maison » (marquage d’objets), il vous faudra l’aide d’un voyant pour la mise en page et la découpe des codes avant leur stockage pour utilisation ultérieure. Ensuite, vous pourrez « taper » dans ce stock pour marquer vos objets sans assistance extérieure. Il est également possible d’utiliser des logiciels d’impression d’étiquettes.

Sur Mac, en ouvrant l’image avec l’application « Aperçu », vous pourrez imprimer plusieurs exemplaires d’un même QR Code sur une même page. Pour cela, il faut indiquer la taille d’impression désirée (menu Outils / « Ajuster la taille), puis dans le champ d’édition « Copies » de la boite de dialogue d’impression (CMD+P), indiquez le nombre d’exemplaires du code souhaité. il est également possible d’imprimer plusieurs images différente sur la même page en les ouvrants toutes dans la même fenêtre dans l’application « Aperçu ».

Pour exploiter les QR Codes ainsi générés, il vous faudra un logiciel embarqué sur votre terminal mobile capable de lire et d’utiliser les informations décodées. Votre terminal devra être équipé d’un capteur photo.

Sur iPhone, il existe plusieurs logiciels de ce type. J’ai testé avec succès l’application Scan gratuite et accessible VoiceOver. Avec Scan, nul besoin de pointage précis, il suffit de balayer la zone où se trouve le code pour que l’application reconnaisse et interprète le code (Bip sonore indiquant la fin de la procédure) . Si il s’agit d’une URL, Safari mobile s’ouvre à l’adresse contenue dans le QR Code. Pour les adresses e-mail ou les numéros de téléphone, une boite de dialogue propose des actions. Pour du texte libre, il est affiché et lisible avec VoiceOver (le nom de l’artiste et de l’album pour reprendre l’exemple précédent).

Ce système me semble très utile pour les aveugles qui pourront marquer facilement des objets de la vie quotidienne sans passer par des produits adaptés et spécifiques, souvent limités. Ici, tout est gratuit pour ceux qui possèdent déjà un iPHone, un ordinateur et une imprimante. Remarquez que ce matériel est déjà présent dans beaucoup de foyers en France et ailleurs, donc un budget de 0 à prévoir.

Ca vaut le coup de tester pour s’en faire une idée. Et je vous invite à le faire.

Laissez vos commentaires si vous connaissez d’autres logiciels pour Mac, Windows, Nokia ou iPHone afin de compléter judicieusement ce petit article et en faire profiter les non utilisateurs des systèmes Apple.