Initialiser Android avec TalkBack

Tout comme Apple (avec iOS), Google a pourvu Android d’une solution d’accessibilité native et il est possible de l’activée sans l’aide d’une personne tierce afin de paramétrer le système. Voyons cela de plus prêt.

Mise en garde

Bien que cet article concerne la majorité des terminaux mobiles fonctionnant sous Android, il s’adresse plus particulièrement aux possesseurs de terminaux dénué de surcouche constructeur (à base d’interface Android pur) telle que la gamme Nexus (Nexus 5, Nexus 7, Nexus 9…) et certains téléphones Motorola (Moto X, Moto G…). Cela ne signifie pas pour autant que les indications ci-dessous ne fonctionneront pas sur d’autres terminaux mais que certaines surcouches constructeurs peuvent nuire au bon déroulement du processus de configuration de l’appareil. D’autre part, nous partons du postula que le terminal est encore dans sa boîte ou du moins qu’il en sort à peine ce qui signifie que Android n’a pas été manipulé par une personne voyante.

Pré-requis

Pour ce tutoriel, nous aurons besoin des ingrédients suivants :

  • Un téléphone mobile Android ou une tablette (c’est selon) ;
  • La présence d’un réseau Wifi à proximité ainsi que le mot de passe associé ;
  • Un casque ou des enceintes disposant d’une prise jack 3,5 mm ;
  • Un compte gmail avec son mot de passe. Si vous n’en avez pas, vous pouvez le créer sur cette page mais vous devrez probablement résoudre un vilain captcha (anti-spam) donc mieux vaut le faire au préalable ;
  • Une personne de confiance bien voyante dans les parages, au cas où vous auriez besoin de ses yeux.

Initialisation

Ces instructions sont génériques dans la mesure où elles sont susceptibles de sensiblement varier selon le terminal. De plus, nous considérons ici que votre appareil fonctionne sous Android 4.1 au minimum et que vous n’avez pas inséré la carte SIM de votre opérateur mobile.

  1. Branchez l’appareil à une source d’alimentation externe, par le biais du port micro-USB généralement situé sur sa tranche inférieure.
  2. Pressez le bouton de mise sous tension durant environ 5 secondes jusqu’à ressentir une légère vibration et relâchez-le.
  3. Patientez une dizaine de secondes et posez deux doigts légèrement écartés au centre de l’écran sans les bouger jusqu’à ce que vous entendiez le téléphone parler.
  4. La synthèse vocale de Google (en Anglais) vous indiquera de garder les doigts sur l’écran si vous souhaitez activer TalkBack et puisque c’est ce que vous souhaitez, il n’y a pas de raison de faire le contraire !
  5. Ne touchez pas à la langue de l’interface, vous la modifierez ultérieurement. Vous pouvez éventuellement lancer le tutoriel de TalkBack, lequel vous permettra de vous familiariser avec sa gestuelle, mais comme il est en Anglais, mieux vaut l’ignorer pour activer le Wifi.
  6. Sélectionnez votre réseau dans la liste et saisissez la clef d’authentification. Cochez également la case « Show Password » en effectuant un balayage vers la droite avec un doigt et validez via un double-tappe (c’est-à-dire que vous tapez rapidement deux fois de suite avec un doigt).
  7. Lorsque vous y êtes invité, indiquez vos informations de compte Google afin de l’associer à ce nouveau terminal. Il faudra tout d’abord spécifier l’adresse gmail, appuyer sur « Next » et entrer le mot de passe toujours à l’aide d’un double-tappe à un doigt afin d’activer le champ.
  8. Si vous n’entendez pas les caractères du clavier lorsque vous l’explorez mais plutôt des « dote » « dote » « dote », cela signifie que le lecteur d’écran exige que vous branchiez un casque, après quoi vous pourrez entendre les véritables caractères précédemment masqués. Une fois le mot de passe saisi, appuyez sur le bouton « Login ».
  9. Il ne vous reste plus qu’à achever le processus de configuration en suivant la procédure à l’écran, rien de bien compliqué à ce stade.

Quelques conseils

Vous voilà arrivés sur l’écran d’accueil d’Android, félicitations ! Voici quelques conseils afin de bénéficier d’une meilleure expérience utilisateur globale :

  • Comme nous l’avons vu plus haut, le terminal parle en Anglais par défaut, c’est normal. Nous aurions pu évidemment sélectionner le Français à l’allumage, mais cela aurait eu comme conséquence de rendre la synthèse muette durant une bonne partie du processus. Une fois ce dernier achevé, il vous suffit de faire un petit tour dans les paramètres (Settings généralement situés dans le dossier Applications) puis dans la fenêtre de langue afin de mettre le Français ce qui aura comme conséquence d’activer la voix Française de Google.
  • Rendez-vous dans le Play Store, chercher TalkBack et installez-le. Cela aura notamment pour effet de signifier à Android que vous souhaitez qu’il vérifie régulièrement la présence de futures mises à jour.
  • Retournez dans les paramètres d’accessibilité et exercez-vous avec le tutoriel interactif afin de vous familiariser avec la gestuelle de TalkBack.

Conclusion

Vous avez été nombreux à nous demander un tutoriel sur la configuration initiale d’Android, j’espère que celui-ci pourra vous aider à mieux l’appréhender, car bien qu’étant grand public, c’est un système que les déficients visuels peuvent utiliser en toute autonomie… à condition d’en avoir la volonté et ne pas désespérer à la moindre difficulté rencontrée !

Kevin

7 réflexions sur « Initialiser Android avec TalkBack »

  1. Pourquoi dites-vous qu’il faut installer talk back? la synthèse qui parle au début n’est pas déjà talk back? je ne comprends pas bien

    1. Dans certaines situations, le Play Store propose une mise à jour de TalkBack à la place du bouton d’installation, sur d’autres Ouvrir, et dans de rares cas il peut afficher « Installer » bien qu’il soit déjà actif.

  2. Merci beaucoup Kevin pour ce tutoriel !
    Mais cette manipulation fonctionne aussi sous Android 5.0 Lollipop ?

    1. Bonsoir,
      Oui, c’est possible, mais je ne possède pas d’Android alors je ne peux pas t’expliquer en détail la procédure. Je suppose que tu peux trouver les voix d’Accapella Group, par exemple, ou de Voxygen, directement sur le play store.

      Je n’en sais pas plus, désolé!
      ANTOINE

Les commentaires sont fermés.