Au cœur du doublage : Rencontre avec Chantal Macé

Dans cet épisode, nous sortons un tantinet des sentiers battus pour explorer un autre monde, celui du doublage.

En effet, pour de nombreuses personnes mal et non-voyantes, les comédiens qui prêtent leur voix aux acteurs étrangers constituent un lien indissociable des séries et films qu’ils affectionnent. C’est en ce sens que Edencast a décidé de donner la parole à certains d’entre eux, à travers une nouvelle série créée pour l’occasion.

Afin de l’inaugurer, j’ai eu l’honneur et le plaisir d’accueillir une comédienne très célèbre dans le milieu du doublage, Chantal Macé que d’aucuns ne manqueront pas de reconnaître puisqu’elle contribue au doublage de nombreuses productions (dont notamment Everwood, Damages, Fringe, Revenge…) !

Bonne découverte ! 😉

13 réflexions sur « Au cœur du doublage : Rencontre avec Chantal Macé »

  1. Super ce podcast ! Je suis tout à fait d’accord, même si on peut se douter ou non de tout le travail effectué lors d’un doublage ou d’un montage, on ne s’en rend pas vraiment compte… je ne verrai plus ma série actuelle de la même façon 😉 j’ai hâte de découvrir les prochains épisodes de cette série de podcasts vraiment très intéressante

  2. Waouh ! Sous le charme… une voix de ouf ! C’était passionnant, encore une belle idée Kevin… merci. clin d’œil.
    Il est vrai qu’en audiodescription, une belle voix peut apporter beaucoup au film. Je pense notamment à une certaine Agnès Jacobs je crois, qui embellit carrément l’histoire et apporte un vrai plus esthétique à tous les films qu’elle décrit.

  3. Coucou !

    C’est génial cette nouvelle série ! GRAND merci ! Effectivement, les voix françaises sont mon repère, et j’aime pas quand on la change d’une saison sur l’autre !

    Faut qu’elle contacte l’AFA pour l’audiodescription, ils seront sûrement lui dire vers où se tourner, la plus grosse reste l’AVH.

    Une actrice que j’aime beaucoup notamment dans Revenges, Damages, Fringe …

    Vivement le 2e épisode alors !

    Bravo !

    PS : Je suis d’accord avec son mot de la fin 😉

  4. Encore une très bonne idée que celle-ci! En écoutant le podcast, je me faisais la réflexion que dans le cas de cette interview, Chantal était pleine d’humilité et très accessible, alors que si on y réfléchit bien, dans le cas du public aveugle, la star, c’est pas l’actrice qu’elle double, c’est elle! En tout cas, un grand merci pour cette idée! C’est la première fois que je vois un site « spécialisé » dans la déficience visuelle aborder cette thématique! Pourtant, le doublage, ça nous touche d’encore plus prêt que quiconque, puisqu.on utilise le résultat de tout ce travail quotidiennement. Encore bravo, et on attend le prochain podcast avec impatience. un grand merci!

  5. Bravo à toi kevin, pour cet épisode. des podcasts avec toujours plus d’originalité, c’est super ! j’aime beaucoup la voix de Chantal. et, pourquoi pas dans l’avenir un nouveau métier accessible aux aveugles ? on peut rêver encore !

  6. Bravo Kevin. Boscarasse très original. Nous aussi au Québec nos acteurs, nos comédiens traduisent les grandes séries américaines. Entre autres j’adore les Simpsons bande Comic que américaine dont les voix sont des comédiens québécois. Salutations du Québec Charles

  7. On ne dirait pas hein qu’elle a plus de 40 ans notre Chantal avec sa voix.
    Il me tarde d’entendre la ou le prochain invité.

    Merci à toi Kevin.

  8. Vraiment très intéressant et effectivement, c’est la première fois qu’on aborde ce sujet du point de vue de la déficience visuelle. Merci et vivement le prochain. C’est quand même bizarre d’imaginer nos doubleurs préférés dans la vie réelle. En général, j’évite même délibérément de rechercher leur vrai nom… Je sais pas… Je trouve que ça « casse » un peu la magie de les imaginer comme des vrais gens lol.

    @Charles: Il y a de très bons doubleurs chez les québécois aussi. Je regarde parfois certains films pas encore doublés en VF et bien que les intonations entre autres choses ne sont pas les mêmes, faut avouer que c’est plutôt pas mal. Une autre chose qui est bien avec les doublages québécois c’est qu’on retrouvent certaines voix assez régulièrement

  9. Attention de ne pas appeler nos comédiens de doublage des doubleurs, il déteste ça.
    Le doubleur quant à lui est en fait la personne qui est chargé d’embaucher les comédiens l’hors d’essaies ou castings.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *