Compte-rendu du séminaire Apple sur l’intégration des personnes en situation de handicap

Voici un petit compte-rendu du séminaire organisé par APPLE le 1er février 2012 « Intégration d’élèves et enseignants en situation de handicap avec l’iPad ».

Présentation

Le but affiché de cette présentation APPLE était de découvrir les fonctionnalités de l’iPad permettant d’aider les élèves et enseignants en situation de handicap.

Cette présentation d’APPLE s’est décomposée principalement en deux parties :

  1. Partie 1 : Présentation des fonctionnalités intégrées dans la tablettes et logiciels possibles pour faciliter l’accessibilité de l’IPAD à l’handicap (déficient visuel, les « Dys », insuffisance manuelle) – intervention de Guillemette Balleyguier, ergotérapeuthe – service APPLE.
  2. Partie 2 : Usage de l’IPAD par des déficients visuels – intervention de M. Claude GARRANDES .

Guillemette Balleyguier a présenté, dans un premier temps, l’interface de configuration avec ses différentes possibilités pour rendre accessible l’IPAD, et dans un deuxième temps, des logiciels intégrés nativement dans l’appareil ou téléchargeables (gratuits ou payants) . VoiceOver comme lecteur d’écran avec synthèse vocale directement intégrée , et la possibilité de piloter des plages brailles par liaisons bluetouth (sans câble) sont des moyens d’accès disponibles pour les déficients visuels. Vous pouvez en savoir plus concernant l’accessibilité des produits Apple en cliquant ici et ici pour la présentation des différents logiciels associés.

Ensuite l’intervention de Claude GARRANDES, aveugle, a été une démonstration de ce que l’on pouvait faire avec ce type d’outils. Claude Garrandès est aujourd’hui professeur de braille, éditeur de livre d’art pour aveugles mais également juriste, docteur en psychologie, psychanalyste et professeur certifié en sciences économiques et sociales. Actuellement, en tant que professeur de collège, il expérimente les tablettes tactiles avec des déficients visuels dans un collège à NICE.

Avec un clavier-plage braille portable (clavier-plage braille intégré dans une sacoche équipé d’une courroie pour la porter autour du cou) communiquant par bluetouth à un IPAD, lui-même relié à un grand écran par liaison câble HDMI, M. GARRANDES, face à une cinquantaine de personnes a pu montré les possibilités de l’appareil et surtout répondre aisément aux questions de la salle. Il était également aidé par deux autres aveugles qui faisaient partie du public : utilisateurs adultes convaincus de cet outil dont un contributeur du site Edencast.fr et l’autre intervenant de l’association FAF (Christian Lainé).

Quelques questions posées

  • « Comment un aveugle peut-il utiliser l’IPAD et surtout le clavier virtuel sans repère tactile  ? » : Par configuration simple de l’appareil au premier emploi, il suffit de passer le doigt sur le clavier virtuel, aidé du lecteur d’écran dictant chacune des lettres « survolées », de cliquer deux fois à l’endroit repéré. Toujours par configuration, il existe une deuxième possibilité qui consiste à déplacer le doigt sur le clavier virtuel en gardant le contact avec la plage et de retirer le doigt à l’endroit souhaité. Il reste la possibilité du clavier-plage braille ou clavier Bluetooth pour des écrits plus longs.
  • « Dragon Dictation sur iPad est-il limité ? » : cette application traduit le vocal en écrit qui doit être importé dans un traitement de texte. Elle ne permettrait pas la mise en forme de texte, (pas de possibilité de commande en ce sens).
  • « Combien de plage Brailles bluetouth sont compatibles ? » : Un certain nombre (les personnes présentes ne les ont pas toutes testées), mais ils affirment que cela fonctionne très bien pour celles déjà testés, et avec quelques réglages pour certaines plage de 20 caractères.
  • « Peut-on couper facilement la synthèse vocale pour un non-voyant ? » on configure facilement le bouton central (seul bouton accessible en face avant de l’appareil) de façon que lorsque l’on clic trois fois la synthèse vocale peut être mis EN ou HORS service. La lecture de l’écran par la plage braille-clavier est toujours accessible par le non-voyant. La démonstration a été faite en « live » avec une rapidité très convaincante. De même, on peut couper l’écran de l’IPAD tout en restant en communication avec la plage braille -clavier, utile pour des utilisations tardives en présence d’un dormeur …
  • « Sur la plage-braille, le braille abrégé est-il possible ? » : par commande G espace depuis la plage-braille on peut passer du braille intégrale au braille abrégé sans difficulté.
  • « Quelles sont les applications incontournables avec APPLE ? » : ibook (bibliothèque numérique), littré (dictionnaire), les logiciels d’éducation restent à découvrir et à tester.
  • « Comment les élèves ont-ils reçu ces nouveaux équipements » : Ils sont très contents car pour eux c’est un appareil standard (très « wave » …) mis à disposition des voyants et non-voyants … cela a créé presque de la jalousie, (pourquoi les voyants en n’ont-ils pas ?)…Et puis, le Tactile est un plaisir pour un non voyant …
  • « Qu’est-ce qu’il manquerait à cet appareil  pour qu’il soit complet? » :  Un trépied transportable, escamotable pour permettre de poser l’IPAD et de scanner facilement et correctement un document A4.
  • « Comment rendre l’écran insensible ou moins sensible pour un mal-voyant qui doit regarder au plus-prêt au risque de toucher  l’écran avec son nez  ? » : pas de solution connue en séance.
  • « L’accès à la bibliothèque numérique scolaire est-il possible ? » : c’est un point qui doit être testé. L’accès à toutes les bibliothèques numériques avec IPAD ne semble pas être possible actuellement. Le format DAISY n’est pas  accepté mais le déploiement de la nouvelle version du Format EPUB qui pourrait remplacer DAISY est accessible (c’est du conditionnel car pas sûr d’avoir tout compris, désolé …). Le contact avec Braillenet devrait apporter des réponses. De plus il semble que l’on puisse gérer les fichiers ePub moyennant des solutions alternatives, voire même convertir d’autres fichiers dans ce format de lecture.
  • Hors réunion : « dans un cartable, les tablettes ne sont-elles pas fragiles  ? » il faut l’étui protecteur qui est efficace au dire de M. Garrandès.

Mes impressions

En tant que PAPA de Jean-Baptiste, mal-voyant, 13 ans, brailliste, élève à ULIS LE PECQ, je suis sorti convaincu que les appareils portables APPLE sont utilisables par les déficients visuels après les démonstrations et les interventions des non voyants. Je ne l’étais pas avant l’intervention car je ne suis pas utilisateur de ces équipements, et je ne comprenais pas comment ils pouvaient être utilisés par des déficients visuels. Ces appareils sont intéressants car ils sont grand public et intègrent des synthèses vocales natives, qui peuvent rapidement rendre accessibles toute nouvelle application logicielle aux déficients visuels sans surcoûts (plus besoin de JAWS).

Maintenant est-ce utile pour JB utilisateur de l’IRIS 40 et d’un portable PC ?.

Sur le plan matériel :

  • L’IPAD est un équipement léger, pas encombrant, facilement transportable, beaucoup plus que le PC.
  • L’IRIS 40 n’est pas compatible avec IPAD donc recherche d’une nouvelle plage braille.
  • Coût de l’investissement : IPAD (500 à 800€), plage braille bluetouth (5000€ environ).
  • Pour un nouvel élève brailliste , le coût d’investissement semble plus faible pour l’équiper « brailliste » (JAWS n’est plus nécessaire).

Sur le plan utilisation :

  • Loisirs – accès internet : IPAD, iPOD (même équipement à format réduit) suffisent à eux-mêmes. En discutant avec Claude Garrandès, l’iPOD est suffisant car plus petit, la synthèse vocale est identique mais semble non interfaçable à une plage braille-clavier (à confirmer sur ce dernier point).
  • L’accès à toutes les bibliothèques numériques est non possible actuellement, mais devrait l’être car si j’ai bien compris la normalisation des formats vers l’ePub 3 est en cours.
  • Le logiciel iBooks semble intéressant, et la sensation de tourner les pages d’un livre peut être amusant.
  • IPAD peut être utilisé facilement dans beaucoup d’endroit (interface WIFI dans la première version de l’IPAD et 3G en supplément).
  • Ecole : la plage et clavier braille sont inévitables pour compléter l’IPAD pour un brailliste.
  • La liaison bluetooth est intéressante car l’IPAD pourrait être déporté directement sur le bureau du professeur (sauf si ils sont plus de 10 élèves non voyants, le professeur serait alors dans une position de TRADER dans une salle de marché …).
  • Des situations de travail avec plusieurs enfants voyants et non voyants seraient facile à mettre en œuvre.

Sur le plan intégration:

  • Avec l’IPAD, sensation de ne plus être traité à part.
  • A contrario, ce matériel est plus sujet au vol…

Ce qui me manque pour être convaincu totalement :

  • Prendre le temps de faire des tests de VoiceOver et écran tactile avec JB dans un vrai APPLE STORE (il semblerait qu’il existe des personnes formées sur l’accessibilité dans les magasins avec une enseigne unique APPLE – pas les autres enseigne au dire d’APPLE …).
  • Connaître les applications disponibles gratuites et payantes,
  • Attendre un bilan de l’expérimentation en cours à NICE
  • Avoir plus d’informations sur les plages braille-clavier compatibles

Mais aurons-nous la patience d’attendre … pour JB !!!

François LAGRUE, parent d’élève

8 réflexions sur « Compte-rendu du séminaire Apple sur l’intégration des personnes en situation de handicap »

  1. Bonjour,

    Dans le cadre d’une utilisation de type scolaire / étude, je pense que l’Ipad avec un terminal braille sera une bonne solution , à condition toutefois que des livres du commerces soient disponibles pour les élèves.
    En revanche, je pense qu’il faut aussi étudier de près la partie prise de note avec un Ipad.
    Peut on prendre des notes au kilomètre avec un bon confort, peut on poser des signets? ouvrir plusieurs docs en même temps et passer de l’un à l’autre pour faire des copier / coller par exemple?
    Peut on mettre en forme des docs pour rendre des devoirs avec le logiciel Page par exemple?

    Je pense que la partie VoiceOver seule ne suffit pas. il faut penser au delà en terme de fonctionnalités de prise de notes et lecture de documents.

    Est-ce que l’enfant aussi aura un macbook chez lui en sus de l’Ipad?

    voilà voilà.
    Bonne chance pour Jean-Baptiste, il a la chance formidable d’arriver à une époque ou les technologies deviennent très matures.

  2. salut Kevin,
    Merci pour ce podcast. Je voulais juste te préciser, comme Claude garrandès est un ami à moi, qu’il utilisait pour cette conférence un BrailleSense 32 caractères.
    Il semble que Pages fonctionne assez bien s’agissant de la mise en forme, mais un gros bug subsiste, s’agissant d’enregistrer un document sous un autre nom que « vierge » ou « vierge1…. ». C’est un vrai bug qu’il faudrait faire remonter. Il y a certes, semblerait-il, une manip en désactivant/réactivant Voice Over, mais bon, faudrait quand même arriver à ce qu’Apple remédie à la situation.

  3. Bonjour,

    En lisant cet article, cela me donne des idée pour mon petit frère ^^agé de 8 ans et non voyant bien sur.

    Je me dis maintenant qu’avec mon mac ou un Ipad, je pourrais l’aidé a faire ses devoirs! Merci Apple pour ce que vous faite vraiment! Et surtout un grand merci à ce site edencast qui est vraiment très instructif!

    Enfin le monopol de Jaws touche à sa fin on dirait…

  4. Bonjour,

    Très bien ce petit compte-rendu, je voulais me rendre à cette conférence et j’ai finalement pas pu. Alors, merci !

    François, tu dis qu’à priori des personnes sont formées à l’utilisation de voiceover dans les Apple store. N’hésites pas non plus à poser des questions dans les commentaires. De plus, pour ma part, je vais probablement m’acheter un Ipad pour ma prise de note en cours (j’attends l’ipad 3).
    L’achat sera donc pour courant mars, tu es le bienvenu avec Jean-Baptiste si tu as besoin de l’avis d’utilisateurs et d’un peu plus de temps pour tester l’appareil. Je connais pas trop mal Apple et reste disponible si tu veux pouvoir tester avec ton fils dans des conditions plus agréable qu’au milieu d’un magasin.

    Je profite de ce poste pour moi-même poser une question aux utilisateurs d’Ipad et de pages.
    J’ai testé pages sur l’iPhone et j’ai rencontré quelques difficultés à lire de longs documents.
    Il semble que voiceover s’arrête de lire à la fin de chaque page et quand je glisse deux doigts pour reprendre la lecture, il est parfois difficile de recommencer cette lecture au même endroit.

    Bref, si quelqu’un est un professionnel de pages sur un terminal IOS, qu’il se manifeste SVP !

    Bien cordialement,

  5. Bonjour,
    Je suis également non voyant(lycéen) et je m’intéresse de très près à toutes ces avancées. D’ailleurs, Un grand merci à François pour ce compte rendu riche en renseignements. Pour ma part, je suis très pessimiste envers l’iPad. Pour résumer, je me pose les mêmes questions que Wilfried :
    – la prise de note doit être impérativement étudiée, chose possible sur le clavier physique ;
    Peut-être que le Mac serait plus approprié du coup…
    – l’emploi de multiples documents avec une navigation aisée doit être présente également ;
    Il faut quand même reconnaître que JAWS est vraiment le top pour une lecture de document structurés avec par exemple la lecture filtrée, le listage des mots, la navigation rapide… Je pense donc que de ce côté là, il y a encore un effort à faire avec VoiceOver.
    Je ne pense donc pas que se soit pour demain le changement radical de JAWS ou encore NVDA pour l’iPad et VoiceOver. Peut-être les Mac ? Cela serait plus pratique compte tenu que les macs supporte en natif les afficheurs braille et qu’ils sont eux aussi dotés de VoiceOver… à voir.
    Pour conclure, je pense vraiment qu’il faudrait faire de sérieux tests avant de proclamer de soit disant superbes avancées.
    Et sinon, serait-il possible d’avoir l’avis de JB ? En quelle classe est-il ?
    Encore merci et désolé si j’ai été un peu « brut » dans mes propos, ce n’était pas dans mes intensions !
    André

  6. Bonjour à tous,
    Merci pour vos messages.
    Nous sommes preneurs de toute information sur l’utilisation de l’Ipod et l’Ipad. JB devrait avoir rapidement l’Ipod Touch, car nous sommes déjà convaincus par d’autres parents de malvoyants et non voyants pour un usage loisir.
    L’usage de l’IPAD en milieu scolaire reste à tester. Avec les éducateurs du SIAM 78 , et les professeurs spécialisés nous nous questionnons comme André et Wilfried:
    – Quelles sont les limites des prises de notes ?
    – Comment importer et exporter des fichiers depuis l’Ipad ?, Quels sont les formats utilisés en vue des échanges de fichiers entre élève et professeur ?
    – …
    Nous sommes à l’écoute d’avis de toute personne qui a l’expérience de ces différents types de matériel comme Thomas.
    Pour l’instant, JB a 13 ans et est en cinquième. Il n’est pas demandeur de l’Ipad mais de l’Iphone…d’où l’Ipod Touch…Apple sait bien créer des besoins…

    A bientôt,
    François

  7. Bonjour,

    Avant tout merci pour cet article fort intéressant. Je suis comme certains encore à convaincre de la supériorité de l’accessibilité sur mac par rapport à PC, mais j’apprends des choses et c’est déjà bien !

    Etant donné que ça fait à peine 2 semaines que j’ai viré de bord et que j’ai pris un Iphone, Edencast est une véritable mine d’or pour moi.

    En lisant les commentaires, j’ai donc découvert que je n’étais pas la seule à avoir un souci pour enregistrer des fichiers avec Pages sous un autre nom que vierge. Il est également apparemment impossible de les renommer. Malgré une recherche intensive sur le web je n’ai trouvé aucune solution au problème.

    Je compte faire de Pages mon outil professionnel, je travaille dans le paramédical et je pense que mon petit wearless keyboard bluetooth et mon petit Iphone, tous deux discrets, très facilement transportables et peu encombrants seraient le combo idéal pour prendre des notes en séance avec mes patients. Du coup, la question de renommer un fichier dans Pages devient plutôt sérieuse pour moi.

    J’aurais aimé savoir si quelqu’un a de nouvelles infos sur le sujet, une astuce à me donner, quelque chose.

    Jean-Philippe tu parles d’une astuce en désactivant et réactivant voice over, comment ça fonctionne au juste ? Y a-t-il d’autres possibilités ?

    Merci pour votre aide !

  8. Coucou Flo, je suis ravi si ce site peut t’aider. Félicitations pour ton arrivée au sein de l’Apple Sphère. Tu vas voir, c’est le jour et la nuit avec ton ancien mobile et jamais plus tu ne voudras revenir en arrière !

    Pour le soucis de Pages, je crois qu’il faudrait s’adresser à Apple car je ne connais pas de solutions non plus perso. Mais faut dire que je n’utilise pas mon iPhone pour du traitement de texte avancé, je me contente de la prise de note en mode confort et si besoin, je pofine sur le Mac. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *